13/10/2007

A l'aide : monsieur COUCHEPIN veut me manger

Ma femme, qui est une personne de bon sens, m'a dit : "A 50 ans, les hommes font de la politique ou prennent une maîtresse".

J'ai donc, par lâcheté, choisi la politique. Et comme parti le PDC (pas par lâcheté, on ne persifle pas). Depuis, par vengeance, elle a peint l'appartement en orange.

Bref tout allait le mieux dans le meilleur des mondes, lorsque l'Hebdo de cette semaine a publié une interview de Pascal COUCHEPIN. Le soir même, je faisais un cauchemar. J'étais mangé tout cru par mon conseiller fédéral favori. C'est vrai, vouloir créer un grand parti du centre cela donne les "boules". Le PDC devenant le vasal des Radicaux : quelle trouille. 

Il existe une règle physique très simple décrite par le génial EINSTEINOW qui dit : Tout parti politique dévie sur sa droite, par l'attraction de ses électeurs, au cours de son existence. Cette loi est également appelée : loi de la relativité politique.

C'est pourquoi les Radicaux ont autant de problèmes avec l'UDC. Pascal COUCHEPIN aimerait stopper cette évolution, retourner en arrière. Le PDC étant le premier parti sur sa gauche, pourquoi pas le phagocyter. Mais EINSTEINOW a ajouté : plus la masse augmentait plus la vitesse d'attraction augmentait.

Alors là, nous allons tous finir membre de l'UDC.

J'ai une solution. Monsieur COUCHEPIN demandez votre adhésion au PDC et laissez les radicaux à leurs problèmes d'indentité.

 

 

14:28 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Les commentaires sont fermés.