08/11/2007

De l'importance d'un bon sommeil !

Nous savons tous que le sommeil doit être réparateur.

Nous avons tous lu et appris les recettes pour un super sommeil. Nous avons tous connu les affres de l'insommnie, du réveil glauque avec l'impression de n'avoir pas dormi et d'être passés sous un rouleau compresseur.

Vous connaissez l'expression : "qui dort dîne". Et bien elle est vraie, puisque les personnes qui dorment mal ont tendance à grossir.

Dans ma pratique quotidienne, je rencontre des malades qui viennent me voir pour des douleurs généralisées. Et souvent, la seule cause à leur problème est un sommeil de mauvaise qualité associé à un grand état de stress. Cette constatation est corroborée par les résultats d'un travail de monsieur Matthew WALKER (université de Berkeley en Californie) paru dans la revue "Current Biology".

Et que dit ce cher docteur. Et bien que les maladies psychiatriques ont probablement leur origine dans un trouble de la fonction cérébrale provoquant une perturbation du sommeil.

Et probablement pas seulement les maladies psychiatriques mais également les problèmes de douleurs chroniques, les dysfonctions de certaines fonctions comme le contrôle de la tension artérielle, la fonction des intestins, les toubles de la concentration, de la mémoire et comme je l'ai dit plus haut la prise de poids. Il faut que vous sachiez que le cerveau travaille plus la nuit que la journée. Il utilise son temps à mettre certaines données en mémoire et à réparer ses circuits. Le sommeil doit donc être réparateur, la sagesse populaire ne se trompe jamais. 

Alors prennez soin de votre sommeil.

Faites comme tous les bons genevois, couchez-vous avant minuit...

 

 

 

 

 

06:32 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Il y a une chose que vous oubliez d’évoquer, cher Docteur, ce sont les apnées du sommeil, trouble très fréquent et trop méconnu. Songez-y lorsqu’un patient vient vous voir pour se plaindre de maux de tête au réveil, de grosses fatigues, de troubles de la mémoire et de la concentration, d’hypertension (vous citez presque tous ces troubles dans votre topo) et s’il se lève plusieurs fois la nuit pour aller faire pipi. Un symptôme classique sont les ronflements bruyants et spectaculaires, mais ce n’est pas le dormeur lui-même qui peut s’en rendre compte.
J’ai moi-même découvert que j’étais apnéique et depuis que je dors avec une machine qui m’oblige à respirer, j’ai perdu 4kg, mon taux de cholestérol est en train de se normaliser, ainsi que ma tension artérielle. C’est tout bénéf !
Ce trouble du sommeil ne concerne pas que les hommes obèses, il y a aussi des femmes sveltes, des sportifs et même des enfants. Il n’y a pas de profil type.
Pour plus d’infos : www.liguepulmonaire.ch
Ou encore: www.ffaair.forumpro.fr (forum de discussion)

Écrit par : Babouchka | 08/11/2007

Effectivement le sommeil est réparateur, je suis donc le rêveur de + de 50 ans.
Deux gros infarctus nécrosé à 25% d’éjection du vent. gauche et ceci à 32 ans, causé par trop de cigarettes, trop de cholestérol, trop d’alcool, trop de télévisions et pas assez de sommeil. Malheureusement je constate que c’est toujours l’univers de la jeunesse actuelle. Nous avons passée en 20 ans de 9 heures de sommeil à 5 heures. Le 0.5 pour mille d’alcool accepté par un contrôle de police le prouve.
Afin de pouvoir vivre comme tous mes amis et collègues, je suis obligé de sommeiller 8 à 9 heures. Malheureusement étant sous plusieurs diurétiques, je me lève 4 fois par nuit de sommeil. Mais j’annonce volontiers à mes connaissances, qu’ils devraient dormir si possible à 22h00 pour des gents qui travaillent aux heures de bureaux et que les personnes travaillants en horaires irrégulier, ne se soumettent pas à la pression à leurs conjoints/es pour se ressourcer en sommeil réparateur. A bon entendeur, j’ai dit !
Tiens j’ai fais un rêve ou bien !

Écrit par : Le rêveur | 11/11/2007

Je dédicace cette chanson à tous ceux qui pensent qu'il faut se taire pour faire changer les choses...
http://www.cyril-llorens.com/news/monmedecin/monmedecin.php

Écrit par : Cyril LLORENS | 15/11/2007

Les commentaires sont fermés.