16/11/2007

Et dire que j'ai raté la choucroute...

Ce matin je suis franchement nase.

Je me réjouissais, la bise étant forte, le froid mordant,  une douce quiétude accompagnée d'une bonne choucroute m'était promise.

Je me disais : " à vue de nez, la séance du conseil municipal consacrée au budget va durer 2 à 3 heures, ensuite les pieds sous la table et une bonne saucisse au bout de la fourchette"

Tu parles Charles. La séance s'est terminée à minuit et quinze minutes.

Le repas à l'as, l'estomac en berne, la glycémie dans les chausettes.

Ma mère m'a toujours dit qu'il était mauvais de sauter un repas. J'en déduit que certains conseillers municipaux n'ont pas de mère.

Les pauvres...

Les yeux se fermaient. Les mains avaient de la peine à se lever. Les pipis devenaient urgents. Les scrutateurs n'arrivaient plus à compter. De terribles gargouillis amplifiés par la sonorisation couvraient les voix.

La retraitre de Russie ou la débâcle de l'armée de Bourbaki.

La bise était vraiment mordante.

Et dire que j'ai raté la choucroute...

Si j'aurais su je n'aurais pas venu.

Na...

 

 

 

 

 

06:16 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Si vous ne l'avez pas mangée votre choucroute, le conseil communal ne s'est pas privé de pédaler dedans, d'après ce que je peux lire !
C'était problablement "lard" de parler pour ne rien dire et certains devaient se refiler la patate chaude en se traitant de saucisses.
Bon!... On ne va pas en faire tout un plat !

Écrit par : Bla-Blo-gueur | 16/11/2007

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Docteur,

Ralala, je ne peux que compatir... car ça fait deux semaines que j'attends le froid pour la même raison... une bonne choucroute triglycéridémique à souhait... Miam... miam...

Juste une question, si vous me permettez, c'est une Gewurtztraminer ou une Riesling ?

Promis, demain, j'en mangerai une en pensant à vous !

Ah Docteur... est ce que la politique est faite pour les épicuriens ? je me le demande...

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 16/11/2007

Les commentaires sont fermés.