24/11/2007

Petits riens d'un samedi gris.

Grande nouvelle : Les sapins de Noël sont déjà en vente.

Le stress augmente, le syndrome du centre commercial est annoncé.

Mercredi prochain, journée spéciale de vaccination contre la fièvre acheteuse.

Cette maladie étant terriblement contagieuse, l'Etat doit faire quelque chose.

Faut-il instaurer une quarantaine ? Ou bien décider de supprimer Noël...

Mais comme tout se fait en avance, nous pourrions dire que Pâques se fête à Noël et Noël à Pâques, l'Escalade le 1er août, le 1er août le jour de l'anniversaire de monsieur Blocher.

Ou bien créer un nouvel organisme étatique qui serait chargé de décider des fêtes, 24 heures à l'avance.

Génial. Chaque soir madame Météo nous annoncera, à la place du saint du jour, la fête du lendemain.

 "Cher contribuable, demain c'est Noël, bande de veinards ".

Par contre le jour de mon anniversaire restera le jour de mon anniversaire.

Vous croyez quoi...

 

 

 

 

 

 

 

14:01 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Les commentaires sont fermés.