17/12/2007

Une histoire de cornes !

Je me suis toujours demandé pourquoi Moïse portait des cornes.

Je vous entends venir, petits canailloux ... mais cette explication triviale ne pouvait être prise en compte dans le cadre d'un texte sacré.

En visitant la magnifique exposition sur Philippe de Champaigne (Musée Rath à genève) j'ai eu la réponse.

Tout bêtement un problème de traduction, car il était écrit, en hébreu, que Moïse descendait tout étincelant du Mont Sinaî et le traducteur s'est trompé et a écrit cornu.

Les deux termes s'écrivent presque la même chose.

Et voilà l'explication.

Ce qui est drôle, c'est que pendant longtemps personne s'est posé la question de la signification des cornes.

Moïse monte au Sinaï. Il reçoit les Tables de la Loi et en plus (cadeau) des cornes.

C'est normal, c'est dans la logique des choses et on passe à la suite.

Lorsque les artistes ont connu l'explication, ils ont continué à lui faire porter des cornes par convention.

Philippe de Champaigne, lui, a trouvé un autre solution. Il a peint deux rayons de lumière.

Subtil...

Allez voir cette exposition, elle est magnifique. Ce peintre est trop méconnu et c'est dommage.

 

 

06:27 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

enfin, la réponse à une question essentielle. Quoique le côté diablotin du chefs des Hébreux en goguette dans le Sinaï ne me déplaisait pas.
La connaissance nuit parfois à l'imagination.

Écrit par : ron linder | 17/12/2007

Les commentaires sont fermés.