20/12/2007

Politiquement correct !

Noël c'est tendance.

Mais attention, lorsque vous en parlez, ne prononcez pas le terme de fête religieuse.

Alors là stop, vous allez en prendre plein les gencives.

S'il vous plaît, on ne parle pas de religion. Nous pourrions choquer.

C'est quand même étonnant ce refus de discuter de ses origines, de ce qui fait sa culture, de ce qui cimente une société.

L'argument choc : il ne faut pas blesser les autres religions ou les autre convictions.

Expliquer tout simplement à un enfant ce qu'est Noël, est-ce l'endoctriner ?

Le repect des autres passe par l'acceptation de leur croyance et de leur pratique.

Les fêtes religieuses doivent être enseignées à l'école. Elles doivent être célébrées et respectées.

Nous devons nous ouvrir sur la culture des autres, mais nous devons également montrer qui nous sommes.

L'affirmation de soi n'est pas une aggression. Elle permet de se structurer.

Il faut d'abord s'accepter avant de pouvoir comprendre son voisin.

Alors parlez de Noël, sans honte...

 

 

06:16 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Il y a fort longtemps, la religion chrétienne a récupéré la Fête de l' "Arbre toujours vert" et de la "Lumière": La Fête des "Jours qui s'allongent à nouveau", le passage d'un solstice !
Aujourd'hui, la Chrétienté perd ce qu'elle avait pris! Alors, effectivement, parlons sans honte, mais sans compromission: Il y a 2000 ans un couple - la femme était enceinte - n'a pas trouvé d'hébergement et aujourd'hui on vide les squats et on refoule les gens qui dorment sous les ponts. En Afrique, au Congo, on tue et on viole. 800'000 personnes sont déplacées et les journaux (presque tous) nous parlent de la petite Saucisse et de la grande Dinde à Disneyland !
La Fête est toujours religieuse, mais c'est une autre religion qui l'a reprise à son compte: Celle des Grands-Prêtres du Néolibéralisme et son Dieu, le Fric-Roi et ses anges les "peoples".
Donc tout va bien! Cela ne choque ni ne blesse personne et nous montrons clairement qui nous sommes.

Écrit par : Bla-Blo-gueur | 20/12/2007

C'est vrai que les origines du sapin de noël et des bougies ne sont pas chrétiennes mais paiennes. Les chrétiens les ont intégrés à leur fête pour que le peuple soit plus disposé à fêter Noël.Il paraît que le 25 décembre n'est même pas le vrai anniversaire de Jésus.

Je fête volontiers les arbres et la lumière, les étoiles et les flocons de neige, les odeurs de sapin, d'orange et de cannelle, les petites baies et les bougies...
et pourquoi pas des cadeaux. Au moins un jour par année où l'on donne quelque chose qui symbolise notre amour l'un pour l'autre...


Écrit par : K. | 20/12/2007

Les commentaires sont fermés.