22/12/2007

Bravo monsieur Unger !

Bravo, bravo et encore bravo.

Le rapport, publié par le service de l'assurance maladie et présenté dans la presse hier, est courageux et salutaire.

Enfin des chiffres qui nous démontrent ce que nous imaginions.

Cela fait des années que les Genevois payent trop de primes.

Où est passé l'argent, à quoi a-t-il servi ?

Il semble que les partis politiques se réveillent. Qu'enfin les plaintes des médecins vont être relayées et soutenues.

Il faudra tenir bon et réclamer le remboursement de l'argent. N'oublions pas que les assurances sont des mutuelles et qu'elles n'ont pas le droit de faire des bénéfices. 

Soyons clair; Le Conceil Fédéral doit maintemant agir et diligenter un audit approfondi de certaines caisses. 

Est-on en train de vivre un scandale aussi important que Swissair !

L'opacité des chiffres peut le faire craindre.

11:41 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Bonjour,

Il a fallu tout de même une conférence de presse des Verts et des Socialistes pour le forcer à sortir le rapport qu'il avait depuis l'été dernier dans ses tiroirs ...

Maintenant, on verra si l'ami Unger soutiendra la résolution des Verts et du PS pour réduire les cotisations des Caisses-maladie ????

Très belles Fêtes de fin d'année en espérant que les caisses-maladie cesseront bientôt de spolier les Genevoises et les Genevois !

Christian Brunier, député socialiste

Écrit par : Christian Brunier | 22/12/2007

Cher Docteur Buchs, PDC de surcroît,
C'est sympasthique de soutenir son ami le conseiller d'Etat Unger, mais ayez également la cohérence de soutenir les Socialistes et les Verts qui agissent contre le compartement scandaleux des assurances maladie et encourager vos collèques de parti députés pour qu'ils soutiennent la résolution que nous avons déposée au Grand Conseil. Merci pour votre soutien indirect. Ariane Wisard-Blum, députée Verte

Écrit par : Ariane Wisard-Blum | 22/12/2007

Il a tout de même fallu DEUX ans, depuis que les médecins l'avaient clairement démontré, au Conseiller d'Etat Unger pour accepter de voir qu'il y avait un problème et que ce sont des cebntaines de milliers de francs qui ont disparu des caisses des Genevois dans celles des assureurs ! Et chez les Vaudois c'est encore pire !
A propos de soutien....je me permets de souligner aussi que les socialistes ont été nombreux à élire Monsieur Couchepin comme Président de la Confédération, alors que c'est lui qui est en charge de ce dossier et qu'il a jusqu'ici soutenu mordicus les assureurs dans leur vol. Qu'aurions-nous dit si cela s'était passé sous la direction de M. Blocher ??? Jean-Pierre GRILLET

Écrit par : Jean-Pierre GRILLET | 22/12/2007

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Docteur,

enfin les gens se bougent... que M. Brunier récupère une fois de plus ne m'étonne pas, mais vu l'enjeu, je le soutiens.

C'est vrai que je partage aussi le point de vue de M. Grillet, ce n'est pas Blocher qui a soutenu les assureurs durant toutes ces années... mais notre futur président : Couchepin... et c'est bien lui qu'il aurait fallut virer du conseil fédéral séance tenante.

Le MCG aussi dénonce les abus des caisses... là il s'agit de soutenir tout parti, toute motion, qui mettra un terme à l'arnaque des assurances maladies.

A la vue des chiffres publiés, je me demande même dans quelle mesure il ne serait pas possible de porter plainte (collective pourquoi pas) pour escrocrie.

De là, toute personne complice d'une escroquerie est considérée comme complice.

Quelle belle leçon nous pourrions donner aux lobbies... à réfléchir...

Bien à vous Docteur,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 22/12/2007

Coluche disait : "Je suis aller chez le docteur et pour 300 fr, il m'a débarassé de ce que j'avais. J'avais 300 fr"

Écrit par : Dji | 23/12/2007

RUTH DREIFUSS A INSTITUE LA LAMAL.
AVANT LA LAMAL, J'AVAIS UNE ASSURANCE MALADIE A 90,- CHF/MOIS.
JAMAIS AUGMENTEE, AVANT LA LAMAL.
AUJOURD'HUI JE PAIE 400,-CHF.
CHERCHEZ L'ERREUR.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 29/12/2007


Jusqu'à ce que mort s'ensuive !



Ne nous trompons pas ! Dans nos pays dits "civilisés et humanistes", il y a des personnes qui souffrent le martyre sans que la chair soit elle-même torturée !

En effet, il y a en Suisse une loi (la Lamal) qui oblige toute personne à souscrire une assurance maladie, qu'elle soit pauvre ou riche, qu'elle en ait les moyens ou non.

Là où le bât blesse, c'est que des dizaines de milliers de pauvres (oui il y en a aussi en Suisse) ne sont plus capables d'en payer les primes.

Ces derniers sont alors déférés devant des instances de recouvrement afin que leurs maigres biens soient saisis pour couvrir tout ou partie de leur créance mensuelle; créance qui se renouvelle chaque mois comme le dirait Monsieur de la Palisse !

Notons encore que tant qu'il y a un arriéré dans le paiement des primes d'assurances (frais de rappel, de poursuites et intérêts de retard compris), aucun remboursement de leurs frais médicaux ou pharmaceutiques ne leur sera octroyé !

Ainsi ces pauvres se trouvent pris dans une machinerie infernale sans avoir la possibilité d'en sortir, car l'assurance reste obligatoire.

En résumé, l'État endette légalement et appauvrit ses citoyens vivant dans la précarité. Par cette attitude, il fait en sorte qu'ils ne bénéficient d'aucune prestation... jusqu'à ce que mort s'ensuive ! Mort naturelle ou par maladie non soignée !


Jean-Michel R. - 16 février 2008
- En faveur des opprimés de la Lamal - 

(Les coordonnées de l'auteur seront données sur demande)

Ps: Copie et diffusion encouragées pour autant qu'elles soient conformes à l'original.

Écrit par : Jean-Michel | 16/02/2008

J'ai un enfant qui a eu 18 ans en 2007. Avant 18 ans: prime enfant. Après 18 ans: prime "jeune adulte". On multiplie par 8 (huit).
Chez Migros, un pot de yogurt est périmé après la Migros-Data. Chez Lamal, le junior devient fructifiant après 18 ans. Bravo la Lamal, qui engraisse le gros cul carré des directeurs de compagnie d'assurances!

Écrit par : injuste | 20/02/2008

Les commentaires sont fermés.