28/12/2007

Taizé, épisode 1

C'est parti.

L'énervement est à son comble, 7 sur l'échelle de Richter familiale.

Les ordres sont donnés, les listes relues et corrigées. Les connaissances des langues légèrement rafraîchies. Zut j'y connais rien en langues slaves...

La moitié de la famille est déjà sur la place du marché à Carouge, devant l'église à attendre, pour pouvoir aider à répartir les 450 jeunes espérés dans leur lieu d'accueil.

L'autre moitié attend à la maison, prête à prendre la relève.

Comme nous sommes de bons carougeois, cela râle sec et fort. 

L'inconnu a toujours fait un peu peur.

Les paris sont lancés. Je te jure que se sont des biélorusses qui vont venir dormir à la maison. Mais non des portugais ou des italiens. J'aimerais bien que cela soit des garçons, moi des filles...

Et si nous demandions à avoir de bons suisses, nous serions entre nous. Pas de problèmes, pas de soucis. On sait jamais avec tous ces étrangers ...

La suite, demain même heure même antenne.

09:29 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Les commentaires sont fermés.