31/12/2007

Taizé, épisode 4

L'importance du silence.

Nous en avons tous peur. Il nous met seul face à nous même. Il faut meubler, dire quelques choses.

La prière oblige le silence. Un espace de discussion vient de s'ouvrir en moi. Je dois me parler silencieusement. Je dois faire le point. 

L'importance du chant.

Il doit aussi me prendre par la main et me faire réfléchir. Il doit m'appaiser. Il doit m'émouvoir et me rendre confiant.

Le chant est silence et le silence est chant.

Ces deux moments sont essentiels. Ils doivent être ma respiration et mon sourire.

C'est aussi cela, l'esprit de Taizé.

 

09:35 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

30/12/2007

Taizé, épisode 3

Hier passionnante discussion sur la diversité.

Faut-il en avoir peur ?

Est-ce un plus ?

Faut-il tout accepter sans discussion, sans opposition ?

La diversité ne peut être abordée que si nous sommes en accord avec nous, bien dans nos bottes. Nous devons d'abord nous connaître, savoir d'où nous venons avant de pouvoir "connaître" l'autre et l'accepter dans "sa différence".

Nous devons également avoir le droit de dire non, de nous opposer, mais toujours en gardant à l'esprit le respect de l'autre.

La diversité ne peut pas être politiquement correcte.

L'esprit de Taizé c'est aussi cette parole du philosophe français Paul Ricoeur, rappelé hier par le pasteur Roland Benz ( son opinion publiée dans la "julie" du 29 décembre est à lire).

"Ce que je viens chercher à Taizé ? je dirais une sorte d'expérience avec ce que je crois le plus profondément : à savoir ce qu'on appelle généralement la religion a à faire avec la bonté... Nous sommes accablés par les discours et les polémiques, par l'assaut du virtuel, qui aujourd'hui crée une zone opaque. Or la bonté est plus profonde que le mal le plus profond...Nous sommes issus de la civilisation qui a tué Dieu, c'est-à-dire qui a fait prévaloir l'absurde et le non-sens, et cela provoque une protestation profonde...La bonté n'est pas seulement la réponse au mal, mais c'est aussi la réponse au non-sens."

Or la bonté est plus profonde que la mal le plus profond...

La bonté n'est pas seulement la réponse au mal, mais c'est aussi la réponse au non-sens...

Paroles merveilleuses pleines d'espérance et d'espoir.

A méditer toute sa vie durant !

 

 

 

15:01 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

29/12/2007

Taizé, épisode 2

"Eh salut, tu as pris des jeunes chez toi. Bien sûr et je te dis pas c'est super."

"Tu as vu cette crâlée de jeunes sous la tente. Je mélange les croates avec les serbes, les polonais, les lituaniens. Oups j'ai confondu des portugais avec des russes."

"Qui as vu les russes ? Ils sont perdus. Ils doivent aller avec la soeur qui en attends 14."

"Tu as prévu quoi à manger. Il faut les gâter, tu sais ils sont fatigués et ils ont froid. Le soir un vin chaud à leur retour et le matin tu dois leur préparer un super petit déjeuner"

Quelques paroles entendues hier sur la place du marché à Carouge.

Etonné par la gentillesse des gens et leur joie sincère d'accueillir des jeunes étrangers.

Tellement à l'opposé de ce que l'on pense du genevois moyen.

C'est peut-être cela l'esprit de Taizé...

 

 

 

13:52 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

28/12/2007

Taizé, épisode 1

C'est parti.

L'énervement est à son comble, 7 sur l'échelle de Richter familiale.

Les ordres sont donnés, les listes relues et corrigées. Les connaissances des langues légèrement rafraîchies. Zut j'y connais rien en langues slaves...

La moitié de la famille est déjà sur la place du marché à Carouge, devant l'église à attendre, pour pouvoir aider à répartir les 450 jeunes espérés dans leur lieu d'accueil.

L'autre moitié attend à la maison, prête à prendre la relève.

Comme nous sommes de bons carougeois, cela râle sec et fort. 

L'inconnu a toujours fait un peu peur.

Les paris sont lancés. Je te jure que se sont des biélorusses qui vont venir dormir à la maison. Mais non des portugais ou des italiens. J'aimerais bien que cela soit des garçons, moi des filles...

Et si nous demandions à avoir de bons suisses, nous serions entre nous. Pas de problèmes, pas de soucis. On sait jamais avec tous ces étrangers ...

La suite, demain même heure même antenne.

09:29 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

27/12/2007

Ah les cadeaux !

Chaque année le même refrain.

Vite les cadeaux, que faire, que choisir.

Saperlipopette, je suis en retard, je n'ai pas le temps, je n'ai plus le temps. A l'aide...

Et puis pourquoi faire des cadeaux, franchement..

N'empêche en râlant, nous nous ruons dans les magasins. Nous pestons contre toutes ces andouilles qui n'ont pas eu l'intelligence de faire leur course à l'avance. Nous les regardons avec notre regard qui tue.

Enfin viens le grand jour, Noël. Et là nous rencontrons les pros des cadeaux. Ceux qui savent choisir, qui font à chaque fois plaisir. Ils ont pris leur temps, ils ont réfléchi.

Quelle honte, nous avons envie de disparaître avec notre énième boîte de chocolat.

L'année prochaine, je commence à acheter mes cadeaux en juin...

 

10:34 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

26/12/2007

Ta vérité, ma vérité, la vérité ?

Longue discussion hier au soir sur ce qui fait une religion.

Et surtout ; est-ce qu'une religion possède la Vérité et par là est supérieure aux autres.

Sujet encore difficile pour beaucoup de personnes, car elles ont été éduquées dans la pensée de détenir l'unique vérité.

Les autres sont acceptés, ou seront acceptés, qu'à la condition d'adhérer à cette façon de voir.

Il faudra encore de nombreuses années pour que nous puissions comprendre que la vérité est partout et que nous partageons énormément de choses en commun.

Chacun a sa façon de l'exprimer. Il faut l'écouter, l'admettre , ne pas retrancher.

Il faut respecter l'autre.

C'est tout...

 

11:20 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

25/12/2007

Noël, tout simplement.

Etonnante messe de minuit à Carouge.

Le cure, Alex Niering, avait convié un pasteur et un iman pour patager ce moment de liturgie.

Il y a avait aussi les compagnons d'Emmaüs, les cabossés de l'existence, comme l'abbé Pierre les appelait.

Moment extraordinaire de prière et de partage.

Pour se rendre compte que nous sommes tous très proches, que nous partageons le même socle de croyance, que nous sommes frères et cousins.

Le père Alex nous dit, tous les dimanches, que son église est ouverte à tous.

C'est tellement vrai et tellement difficile à la fois.

Il faut se connaître pour se respecter.

Il faut écouter pour s'aimer.

Il faut tout simplement prier ENSEMBLE.

11:18 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

24/12/2007

Cher Père Noël !

Nous sommes le 24 et j'ai juste le temps de t'envoyer ma liste.

Excuses moi pour ce retard, mais tu sais la vie n'est pas simple et nous renvoyons toujours au lendemain...

En fin de compte je ne sais pas trop ce que je veux mais je me fais un peu de soucis pour toi.

Je viens de recevoir une photo qui m'a foutu une sacré trouille.

Franchement, là, je doute que tu puisses faire ton travail.

J'espère que tu as une bonne assurance accident.

Je t'ai toujours dit de faire attention au trafic , de faire gaffe à la priorité de droite et de ralentir ton traîneau en cas de mauvaise visibilité.

Et puis as-tu consulté ton ophtalmologue cette année ?

Bref je crois que c'est cuit pour ma liste.

J'aurais tellement aimé avoir un camion de pompier tout rouge (attention maintenant ils les font jaunes et c'est moche) avec la grande échelle et la lance qui fonctionne.

Allez pour moi, tu arrives à te guérir pour ce soir...

10:05 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

23/12/2007

Suite et pas fin !

Mon blog d'hier m'a permis de me rendre compte de l'intérêt de certains partis politiques (écologiste et socialiste).

J'en suis très content et pour la première fois depuis de nombreuses années, j'ai l'impression que notre combat contre les caises maladies n'est pas vain.

Il était essentiel que ce débat soit repris par d'autres. Je ne sais pas pourquoi mais on se méfie lorsqu'un médecin se plaint. L'idée que nous sommes des privilégiés pleins d'argent est encore tenace.

Le problème n'est pas là. Il n'a rien à voir avec notre travail.

Citoyens, citoyennes depuis plusieurs années certaines assurances maladies vous volent.

Il faut enfin réagir.

Il faudra fin 2008 surveiller l'établissement des primes et je vais demander à mes collègues de conseiller leurs patients et les aider à changer de caisses. Il nous faudra avoir le courage. Les assurances ne se privent pas d'établir des listes de médecins dispendieux. A nous d'avoir de l'imagination.

Monsieur COUCHEPIN n'arrête pas de réclamer de la concurrence.

Nous allons, pour une fois, suivre son avis.

12:21 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

22/12/2007

Bravo monsieur Unger !

Bravo, bravo et encore bravo.

Le rapport, publié par le service de l'assurance maladie et présenté dans la presse hier, est courageux et salutaire.

Enfin des chiffres qui nous démontrent ce que nous imaginions.

Cela fait des années que les Genevois payent trop de primes.

Où est passé l'argent, à quoi a-t-il servi ?

Il semble que les partis politiques se réveillent. Qu'enfin les plaintes des médecins vont être relayées et soutenues.

Il faudra tenir bon et réclamer le remboursement de l'argent. N'oublions pas que les assurances sont des mutuelles et qu'elles n'ont pas le droit de faire des bénéfices. 

Soyons clair; Le Conceil Fédéral doit maintemant agir et diligenter un audit approfondi de certaines caisses. 

Est-on en train de vivre un scandale aussi important que Swissair !

L'opacité des chiffres peut le faire craindre.

11:41 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

21/12/2007

Boycottez la SWICA !

Ils ont osé. Cela devient une habitude. Pour Noël, la SWICA nous offre une nouvelle liste de médecins.

Chaque année le suspense est à son comble. Que vont-ils inventer ?

J'imagine un homme seul, au fond d'un couloir, dans une pièce sans fenêtre, écrivant, tel un copiste du moyen-âge. Il biffe, il rature et enfin après plusieurs mois, il peut, triomphant, montrer au Monde : LA LISTE.

Allez. cette année, c'est les psychiatres qui si collent. Chacun son tour !

Et comme d'habitude, personne n'a été consulté.

Et comme d'habitude, les collègues décédés côtoient les collègues à la retraite.

C'est l'inventaire à la Prévert.

Tenez un petit exemple : il y a quelques années, la SWICA a établi sa fameuse liste annuel. Dans mon quartier, aucun médecins généralistes ou internistes n'étaient mentionnés. Diable, mais pourquoi ? Qu'avions-nous fait ? Rien à part de se situer à proximité d'un centre de santé de cette assurance. Saine concurrence.

Nous les avions attaqués en justice. Le jour de l'audience, la SWICA avait délégué un responsable ne parlant pas le français. Etrange... Lorsque le président avait demandé pourquoi je n'étais pas sur cette fameuse liste, il avait été répondu que j'étais trop cher. Pas de chance, j'avais sur moi les chiffres de Santé Suisse me concernant. Je me situais 20 % en dessous de la moyenne.

Alors ne faites pas confiance à cette assurance.

Suivez l'exemple des psychiatres, boycottez...

Et ne croyez pas aux statistiques des assureurs maladies.

Allez, pour la route, un petit exercice. Surfez sur le site de Santé Suisse et consultez le graphique du mois.

Si vous pouvez me donner une explication claire sur sa signification, je vous offre toute ma considération et c'est peu dire.

Organigramme officiel de la SWICA... Mais qui est André ?

06:02 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

20/12/2007

Politiquement correct !

Noël c'est tendance.

Mais attention, lorsque vous en parlez, ne prononcez pas le terme de fête religieuse.

Alors là stop, vous allez en prendre plein les gencives.

S'il vous plaît, on ne parle pas de religion. Nous pourrions choquer.

C'est quand même étonnant ce refus de discuter de ses origines, de ce qui fait sa culture, de ce qui cimente une société.

L'argument choc : il ne faut pas blesser les autres religions ou les autre convictions.

Expliquer tout simplement à un enfant ce qu'est Noël, est-ce l'endoctriner ?

Le repect des autres passe par l'acceptation de leur croyance et de leur pratique.

Les fêtes religieuses doivent être enseignées à l'école. Elles doivent être célébrées et respectées.

Nous devons nous ouvrir sur la culture des autres, mais nous devons également montrer qui nous sommes.

L'affirmation de soi n'est pas une aggression. Elle permet de se structurer.

Il faut d'abord s'accepter avant de pouvoir comprendre son voisin.

Alors parlez de Noël, sans honte...

 

 

06:16 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

19/12/2007

C'est toujours les mêmes qui trinquent !

Vent de panique chez les rentiers AI.

Plusieurs de mes patients ont reçu une lettre leurs annonçant que la rente complémentaire pour leur conjoint était supprimée au 1er janvier 2008.

C'est la loi, c'était prévu.

Mais en Suisse, l'administration est incapable de fournir des explications claires et simples.

Imaginez, une personne, ne parlant pas ou mal le français, recevant une courrier de l'AI, même pour moi c'est du charabia.

Imaginez, les explications que vous devez fournir et si il est possible de les comprendre.

La 5ème révision a supprimé les rentes complémentaires pour les personnes qui les touchent encore. Pour les malades ayant reçu leur rente après le 31 décembre 2003, la rente complémentaire était déjà supprimée.

Ces rentes peuvent être compensées par le deuxième pilier, l'assurance accident ou l'assurance militaire ou les aides complémentaires du canton. OK vous me suivez...

Très bien est-ce que vous croyiez que mes patients m'ont compris ?

Qui peut les renseigner, qui peut les aider ? Comme d'habitude l'assistante sociale de leur quartier, si elle a le temps, pas l'AI...

Mais en fin de compte le problème n'est pas là. Pour la plupart de ces gens, perdre 500 à 600 francs, c'est tragique.

Toutes vos explications ne serviront à rien, le porte-monnaie est vide et il faudra, une fois de plus, aller quémander des aides complémentaires. Ce qui veut dire que chaque mois il faudra justifier ses dépenses.

Vous savez, il n'y a rien de plus humiliant que de devoir "mendier".

Et où est l'économie, puisque les cantons devront payer ce que la confédération ne donne plus !

 

06:23 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (32) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

18/12/2007

Dernières nouvelles de notre subconscient.

Notre subconscient a bon dos. Il est toujours le responsable de ce que nous ne voulions pas faire ou alors il sert d'excuse.

Nous pensons qu'il marche automatiquement et qu'il n'a pas ou peu de relations avec notre conscient.

Et bien, nous avons probablement tout faux. Les dernières recherches, dans ce domaine, ont montré une relation très étroite entre ces deux entités. Les scientifiques se demandent même si ce n'est pas le subconscient qui décide de faire fonctionner le conscient lorsqu'il le juge utile.

Cela fait un peu froid dans le dos. Sommes-nous ce que nous pensons être ?

La question n'est plus : A quoi sert notre subconscient mais à quoi sert notre conscient ?

Il faut imaginer notre subconscient comme un immense disque dur contenant tous les savoirs et connaissances accumulés par nos ancêtres. Notre comportement est probablement dicté par ces données. Par exemple, la compréhension des langues, l'apprentissage de certains gestes par l'enfant, la créativité, mais aussi nos peurs, nos craintes, certaines de nos réactions que nous n'arrivons pas à interprêter.

Tiens un petit exemple tout bête; pourquoi les personnes qui ont l'habitude de sauter un repas prennent-elles du poids ?

Notre subconscient a probablement encore la notion de famine. Il est possible qu'il donne l'ordre de faire des réserves au cas où.

Passionnant !

Et notre conscient ? Sert-il à éviter de penser que notre subconscient décide de tout ? Est-ce un leurre ?

Probablement pas.

Mais alors à quoi sert-il ? A l'aide !

Quelles andouilles ces scientifiques, ils ne pourraient pas nous laisser tranquilles !

 

 

 

 

06:07 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

17/12/2007

Une histoire de cornes !

Je me suis toujours demandé pourquoi Moïse portait des cornes.

Je vous entends venir, petits canailloux ... mais cette explication triviale ne pouvait être prise en compte dans le cadre d'un texte sacré.

En visitant la magnifique exposition sur Philippe de Champaigne (Musée Rath à genève) j'ai eu la réponse.

Tout bêtement un problème de traduction, car il était écrit, en hébreu, que Moïse descendait tout étincelant du Mont Sinaî et le traducteur s'est trompé et a écrit cornu.

Les deux termes s'écrivent presque la même chose.

Et voilà l'explication.

Ce qui est drôle, c'est que pendant longtemps personne s'est posé la question de la signification des cornes.

Moïse monte au Sinaï. Il reçoit les Tables de la Loi et en plus (cadeau) des cornes.

C'est normal, c'est dans la logique des choses et on passe à la suite.

Lorsque les artistes ont connu l'explication, ils ont continué à lui faire porter des cornes par convention.

Philippe de Champaigne, lui, a trouvé un autre solution. Il a peint deux rayons de lumière.

Subtil...

Allez voir cette exposition, elle est magnifique. Ce peintre est trop méconnu et c'est dommage.

 

 

06:27 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

15/12/2007

Place Grenus

Elle est super ma place.

Un petit coin de verdure au centre de Genève, un petit air de sous-préfecture, un endroit improbable.

Je l'observe quasiment tous les jours de l'année. Je la vois vivre, se surmener, s'énerver et se reposer.  

Il faut dire qu'il y a du monde, du mouvement, des engueulades, des coups de klaxon, des langages bizarres, des nationalités du monde entier et quelques contrôlleurs du trafic rasant les murs.

Et puis des petits moments de vie surréalistes.

L'autre jour, une dame bon chic bon genre laisse sa grosse voiture en plein milieu de la rue, mais vraiment en plein milieu, même une Smart n'aurait pas pû passer. Tranquillement elle va faire ses courses. Vous pouvez imaginer ce qui advint. Un camion, deux camions, trois camions, la fureur , les cris, les conciliabules. 5 minutes passent, dix minutes... à l'aide la maréchaussée. Après 15 minutes, les chauffeurs de camions se regroupent derrière un véhicule pour parler et ils ne peuvent pas voir la dame revenir comme une fleur, toujours aussi belle, ranger ses courses et démarer comme si de rien n'était. La police arrive, les chauffeurs moulinent des bras pour désigner le scandale et là... le vide, le rien.

Allez je vais les aider , je vais cafter, la voiture était une Range.Rover et la dame était....

Allez ses cheveux étaient ...

Devinez !

 

 

11:13 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

14/12/2007

De l'importance de l'inconscient !

Comme une grande majorité des Suisses, j'étais hier à 8 heures, garde-à-vous, devant mon ordinateur pour écouter la déclaration de madame Widmer-Schlumpf.

Le suspence à son comble, oui, non , son habillement semblait dire oui, son petit sourire aussi, mais peut-être quand même, face aux rangées des hommes UDC sévères et courroucés, non.

La suite, vous la connaissez.

Notre bon premier citoyen, monsieur André BUGNON, était là comme un maître d'école, dur mais juste, à attendre la réponse.

Et là son inconscient a pris le dessus. 

Un petit remerciement et la mauvaise élève était renvoyée dans la salle pour devoir entendre l'inspecteur en chef (monsieur le chef du groupe UDC) lui passer un sacré savon.

Ah la coquine, ah l'impertinente, ah la renégate. ouste à la porte. Tu n'existes plus, dieu le père te rejette. C'était biblique, un remake de la sortie du jardin d'Eden.

Franchement j'ai été choqué, quel manque de respect.

Il est vrai, il s'est excusé !!!

Vous croyez vraiment qu'il la fait exprès... non...

 

 

 

 

06:37 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

13/12/2007

Erreur de casting

Bon voyage monsieur Dumollet Blocher.

Je ne vais pas vous regretter. Vous n'aviez rien à faire au sein du collège gouvernemental.

L'argent n'achète pas tout. Le clown triste (Perrin) et le pseudo baladin hyperthyroïdien (Freissinger) ont perdu leur père. Je me demande si leur psychothérapie sera prise en charge par la LAMAL.

Il est étonnant qu'un chef de parti, se disant nationaliste, ait si peu compris le fonctionnement de nos institutions. Le consensus connaît pas. Le respect de l'autre, on oublie. L'arrogance comme argument politique et le non respect de la constitution comme leitmotiv

Et vous savez la meilleure. J'ai vraiment l'impression qu'une bonne partie des élus UDC sont très contents de cette situation.

Bref passons, ce n'est que l'illustration de la fable de monsieur de La Fontaire qui parlait d'une certaine grenouille...

Le plus important c'est l'émergence d'une nouveau centre moderne et dynamique associant les socialistes, les écologistes et le PDC. La nouvelle majorité qui va gouverner la Suisse est là.

Il est également probable qu'une nouvelle droite va se créer en associant les Radicaux, les Libéraux et l'UDC non Blochérienne.

Et voilà le travail... Bien joué les jeunes !

 

 

 

 

06:26 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

12/12/2007

Une nouvelle façon de payer son traitement !

Imaginez que votre caisse maladie propose à l'industrie pharmaceutique de payer votre traitement que si il marche !

Et bien cette possibilité existe déjà en Angleterre.

Le gouvernenement anglais a refusé de rembourser un médicament contre le cancer car il était trop cher (24 000 livres sterling). La firme pharmaceutique, qui le fabrique, a alors proposé de se faire payer qu'en cas de réussite. En cas d'échec, les coûts sont pris en charge par le fabricant.

Le problème du remboursement des traitements de pointe, surtout en oncologie ou pour certaines maladies inflammatoires, va se poser ou se pose déjà. Cette façon de procéder est intéressante et elle doit, je pense, être discutée en Suisse.

Il est évident, que pour que cela fonctionne, nous puissions juger des effets positifs par des mesures objectives. Pour ce type de maladies, il existe déjà des protocoles de suivi qui sont fiables et faciles à suivre.

Ce genre de mesure permettra de mettre rapidement à disposition, de tous les malades, des traitements novateurs.

Il ne faut pas que ces thérapies soit réservées à des patients aisés pouvant s'offrir une assurance complémentaire. 

Qu'en pensez-vous ?

 

 

 

 

 

 

 

06:24 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

10/12/2007

Testiculos habes et magnos ...

Comme le disait Gustave Flaubert à Alphonse Daudet !

Certaines fois il faut oser et en avoir.

Mercredi c'est le grand matin.

Va-t-on enfin faire de la politique en Suisse en exigeant le changement.

Les écologistes ont eu le culot de poser la question de la nonréélection de monsieur Blocher.

Le PDC doit apporter une réponse crédible en présentant un candidat.

Le consensus n'existe plus depuis de nombreux mois, par la faute de l'UDC.

Cet argument n'est plus valable. Il faut en tirer la conclusion qui s'impose.

Les radicaux, le PDC, les socialistes et les écologistes doivent s'entendre pour réinventer un programme de gouvernement crédible et moderne.

Cette idée peut faire peur, mais elle est porteuse d'avenir.

La Suisse doit prendre un nouveau départ mercredi.

On se tient les pouces. 

 

23:06 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |