17/01/2008

Contre-indications...

Vous avez, je pense, lu, une fois dans votre vie, une notice d'emballage de médicaments.

De toute façon, lorsque vous voyez une pub à la télé pour un traitement quelconque, une voix suave vous conseille de la lire toute affaire cessante.

Si vous avez une mauvaise vue, c'est foutu, votre expérience s'arrête là.

Après avoir déplié le papier, l'avoir tourné dans tous les sens, vous pourrez peut-être trouver le texte en français.

Alors commence une étude sémantique provoquant dans votre corps tous les symptômes de l'angoisse.

Vous vous dites : " Il est complètement cinglé ce toubib. Il m'a prescrit une cochonnerie de première. Il croit quoi, que je vais prendre ce truc..."

Bref votre relation pharmaceutique est brusquemment stoppée.

Il existe une autre variante, plus rigolotte.

Vous prennez votre pilule et vous lisez après.

Alors c'est certain que vous appellez soit votre aimable disciple d'Hippocrate ou le 144.

Conclusion, comme dirait l'autre, ne lisez JAMAIS la notice d'emballage des médicaments.

 

 

 

 

 

06:30 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

j'ai justement un médecin qui me fait souci. Il ne lit apparemment pas les notices et me raconte des choses contraires à ce que j'ai lu dans les notices des médicaments. Même si je lui dit le contraire il refuse de me croire. Les médecins sont parfois d'une telle arrogance!

Écrit par : K. | 20/01/2008

Les commentaires sont fermés.