18/01/2008

Une histoire de lit !

L'autre jour, je m'étais posé la question de savoir pourquoi, lorsque je demandais à un patient de se coucher sur le dos, il se mettait systématiquement sur le ventre.

Aujourd'hui, je vous fais part d'une autre constatation. Et là j'ai, probablement, besoin de l'avis éclairé d'un ethnologue.

Si je vous demande de vous étendre, vous allez vous asseoir sur le bord du lit puis vous allonger.

Et bien une minorité de mes patients font une gymnastique incroyable. Ils montent par une des extrémités en se mettant sur les genoux, puis rampent sur le ventre avant de faire un double saut périlleux pour se retrouver sur le dos.

Cela n'est pas très pratique, surtout si vous souffrez d'un lumbago.

Comme cette question me turlupinait, j'ai fait une rapide étude sociologique et j'ai remarqué que les personnes, qui suivaient ce mode faire, venaient en majorité de régions pauvres (surtout campagnardes) d'Europe et d'Afrique du Nord. Les autres régions du monde n'étaient pas concernées.

C'est là que j'ai besoin de l'ethnologue.

Avez-vous une idée ?

 

 

 

 

 

 

 

06:43 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Je viens des USA. Quand j'entre dans mon lit, je me mets sur mes genoux et ensuite me couche sur le côté. C'est mieux pour la région lombaire qui me pose problème. Une professionnelle du dos m'a dit de continuer comme ça. Mais chez le médecin je ne fais pas ça! La table est beaucoup trop haute et dure!

Écrit par : K. | 20/01/2008

oui, je pense aux Africains qui dorment à plusieurs dans un lit et doivent s'y faufiler parfois quand d'autres sont déjà installés. Plus facile alors d'entrer par le pied du lit pour ne pas déranger c eux qui dorment déjà.

Écrit par : ;j. Roulet | 21/01/2008

Les commentaires sont fermés.