21/01/2008

Merci, monsieur Merz !

Vous savez que vous avez des idées géniales.

Je ne sais pas comment vous faites. Peut-être qu'après une bonne nuit de sommeil, vous vous réveillez avec la super meilleure géniale grandiose proposition politique que vous n'avez jamais eu.

La TVA sur la santé est à inscrire à votre tableau d'honneur.

La population suisse vous remercie. Elle, qui avait déjà de la peine à payer ses primes d'assurances maladies, peut voir l'avenir avec confiance et sérénité. Allez, pourquoi pas une petite augmentation en fin d'année ? C'est juste le prix de la crème, lorsque vous buvez un café.

Bon sang, je ne savais pas que la crème à café était aussi chère !

Je tiens quand même à signaler, à vos respectables services administratifs, que la santé est financée, déjà, pour une part majoritaire par nos primes et nos impôts.

Alors passer une troisième fois  à la caisse, c'est un poil énervant et irritant.

Allez, je vous aime bien et, pour le prouver, je vous fais une proposition : Pourquoi ne pas instituer une TVA sur vos super bonnes idées ?

 

 

06:34 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

mes parents m'ont raconté qu'un jour, quand j'étais un tout petit garçon - 3 ans environ - je refusais de monter un certain chemin en pente. Un de leurs amis, avisant sur le côté du chemin une grosse (pour moi) pierre, me suggéra de la prendre et me dit que cela m'aiderait à grimper cette foutue côte. Il paraît que j'ai marché! Ce qui montre bien qu'on nous prend pour des mômes!

Écrit par : azrael | 21/01/2008

Les commentaires sont fermés.