20/02/2008

Il y a comme un malaise...

Franchement, avez-vous encore confiance dans les banques ?

J'ai l'impression que leurs dirigeants n'ont plus aucune notion de ce qui se passe et surtout aucun contrôle sur leurs employés.

Les moyens utilisés pour "faire de l'argent" n'ont plus rien à voir avec la réalité de l'économie.

Il semble même que les structures de surveillance ne servent à rien.

Voyez le Crédit Suisse, c'est franchement pathétique. Le grand boss se gausse de l'intelligence de sa banque. "Nous sommes les meilleurs, nous avons fait tout juste". Quelques jours plus tard, nous pouvons lire que certains "traders" vont recevoir des sommes, que je considére comme indécentes, pour les remercier de leur efficacité.

Et puis le super couac.

De qui se moque-t-on !

Messieurs les Banquiers, n'oubliez pas que nous sommes, nous les petits, les sans grade, la base de votre commerce.

Messieurs les Banquiers n'oubliez pas vos fondamentaux et votre éthique.

Faites de l'ordre, arrêtez d'être déconnecté de la réalité.

Réformez vous structures.

L'argent doit être gagné en fonction d'un travail et non en fonction d'une subtilité mathématique ou d'un coup de chance.

Arrêtez de "jouer", de "parier", des sommes colossales.

Redescendez sur terre...

 

 

 

 

 

06:37 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Bonjour, regardez vos extraits de compte. Autrefois un compte même modeste était rémunéré. Depuis 1 ou 2 ans, c'est très payant. J'avais 159 francs sur un compte dormant à la migros bank. Eh bien en 1 année on m'a siphonné 1/5 au titre de "frais de gestion". Tu parles! Pour un extrait annuel... c'est cher! Et tout ça pourquoi? Pour acheter un gros fauteuil pour coincer le gros cul carré des directeurs? Pour faire sourire les actionnaires? La banque, c'était mieux avant... mais oui...

Écrit par : petit petit | 20/02/2008

mettez l'argent dormant sur un compte d'épargne. C'est rémunéré et sans frais

Écrit par : Wagalum | 20/02/2008

Certe il y a des derives. Sûr que certains aspects semblent incomprehensibles.

Mais n'oublions pas que les banques ne sont pas que de la finance "iréelle". C'est aussi des centaines de milliers d'emplois en Suisse, sans compter les services qu'elles achètent a des milliers de PME.

AF

Écrit par : Alain_Fernal | 20/02/2008

Les commentaires sont fermés.