29/02/2008

L'argent n'a vraiment pas d'odeur...

Est-ce vrai ?

On pourrait en douter. Les poubelles napolitaines puent (dans tous les sens du terme).

L'humanitaire au service de la mafia, on croit rêver. L'écologie au service du crime organisé, c'est le "pompon".

L'Italie, pays du tiers monde, un grand merci, ses habitants apprécieront.

Paroles, paroles...

Allez circulez il n'y a rien à voir.

En résumé ; pour le faire court mais bref, notre beau canton de Genève a une superbe usine d'incinération qui tourne en sous-capacité. Alors toutes les solutions sont bonnes. Les déchets de Naples sont une aubaine. On nous dit même que cet acte civique va sauver 50 emplois. Alors silence...

Et je vous le jure, et  je vous le promets, toutres les poubelles seront contrôlées. Patati et patata

Et moi je vous dit, en tant que médecin, que vous prennez un risque majeur pour la population et que vos promesses je n'y crois pas une minute. Vous savez très bien que la mafia mélange tout et n'importe quoi. Le risque de toxicité est très grand.

Dans ce cas, le principe de précaution est nécessaire.

Je m'énerve rarement mais là je suis fâché "tout rouge".

Monsieur le conseiller d'Etat Cramer, l'heure de votre retraite est venue.

 

 

 

 

 

 

 

06:12 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Monsieur Buchs,

Si je vous ai bien compris, vous demandez à ce que Kramer aille se faire cramer ! Mais là aussi, il faut faire très attention! Les politiciens (de tous bords) mélangent également tout et n'importe quoi ! Le risque de duplicité est très grand: Pour vous en convaincre vous n'avez qu'à monter dans la limousine de Kramer et aller avec lui jusqu'à Berne!

Si vous vous fâchez tout rouge, sachez que d'autres sont Verts...de rage!

Écrit par : Père Siffleur | 01/03/2008

Offrez le livre Gomorra de Roberto Saviano à M. Cramer:: c'est très très instructif et malheureusement cela conforte votre point de vue

Écrit par : Jeannot | 02/03/2008

Les commentaires sont fermés.