02/04/2008

Plus de 500 médecins dans la rue... Et alors !

Plus de 500 médecins dans la rue... Et alors !

Et oui, et alors quoi ?

Tiens cela vous étonne.. Plus de 500 toubibs, plus de la moitié des médecins installés en partique privées osant crier leur colère, leur dépit. C'est super nouveau, de mémoire de carabin, je n'ai pas la notion d'une manifestation semblable.

Et ce n'est que le début, vous n'avez pas encore tout vu. Cette fois nous devenons vraiement une force politique.

Nous avons décidé de prendre, à notre compte, la défense des malades, le respect de l'autre, de l'handicap. La qualité de la médecine n'est pas une histoire de fric, de contrôle, de surveillance. La santé n'est pas un marché.

Ce qui faisait la fierté des médecins, c'était qu'en Suisse riches et pauvres avaient accès aux mêmes soins, à la même vitesse, sans restrictions.

Et bien dites-vous que c'est fini...

La politque de santé de la Confédération a fait que l'introduction d'une médecine à deux vitesses est devenue une réalité.

Lea assurances maladies rêvent de pouvoir restreindre l'accès aux soins pour les assurés n'ayant que la base. "Nous allons décider pour vous ce qui est bon. Nous allons vous dire chez quel médecin vous devez aller. Nous allons vous punir parce que vous fumez, parce que vous buvez"

Je suis certain que ce discours vous allez l'entendre. Alors pour retarder cette échéance, vous devez voter non le 1er juin à l a modification de l'article constitutionnel 117 a.

Si le oui passe et bien c'est fini, c'est foutu. il ne nous restera que les souvenirs. 

Le combat va être long, mais nous allons, avec vous, le gagner.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il est juste.

07:15 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Je dois être trop absorbé dans mes blogs, mais, honte à moi, je n’ai pas vu la manif des toubibs d’hier. En butinant sur votre blog, par ailleurs toujours intéressant, j’ai constaté que vous aviez omis d’indiquer le lieu et l’heure de ce mouvement d’humeur, que vous auriez pu photographier aussi d’ailleurs.

Cela dit sur le fond, j’adore quand une corporation descend dans la rue et défile pour les autres. Quel altruisme ! Police, enseignants ou médecins même combat! Il n’y a que ces culs-terreux de paysans qui ne montent à Berne que pour leur bourse et jamais pour la qualité des aliments (encore que ça évolue là aussi).
Bien à vous. JFM

Écrit par : JF Mabut | 02/04/2008

Bravo: les blouses blanches se réveillent sans perdre une once de leur dignité.

Voilà qui est réjouissant dans les mornes plaines du "politiquement correct".

Hélas, l'Association des Médecins de Genève (AMG) a raté récemment une occasion de se taire en emboîtant le pas au choeur antique des liberticides qui sont parvenus, dans le sillage de sectes américaines dangereuses, à faire interdire la fumée dans tous les lieux publics à Genève.

Le mouvement populaire, extraparlementaire et hors partis LES DISSIDENTS DE GENèVE, constate que la loi de Prohibition est source d'un cortège "d'effets secondaires" des plus pernicieux: cet apartheid imposé entre "parias fumeurs" et "vertueux" n'a pas fini de faire parler de lui.

Bien d'autres dangers que celui de l'article constitutionnel 117 a) menacent d'ailleurs la pratique de la médecine de Faculté.

Pour vous en convaincre, il suffit de lire "Les médecins à la traîne du New Age" sur le site:

http://www.lesdissidentsdegeneve.ch

Votre phrase "Nous allons décider pour vous ce qui est bon. Nous allons vous dire chez quel médecin vous devez aller". Nous allons vous punir parce que vous fumez, parce que vous buvez" résume bien la montée de mesures dirigistes et prohibitoires, de diktats étatiques et de "tabous" propagés par la mouvance écologiste.

Savez-vous que ces milieux veulent maintenant exclure la consommation de la viande du régime alimentaire humain ?

A quand les commissaires du peuple dans nos alcôves ?

Bravo pour votre blog et votre indépendance d'esprit, denrée fort rare par les temps qui courent...

Avez-vous un remède efficace contre la "contagion mentale" ? Ca vaudrait bien les "patches" nicotiniques pour les tobacco addicts...:-)

jaw

Écrit par : J.-A. Widmer | 02/04/2008

superdegolase comme principe.Envoyer les assurances a la merde!

Écrit par : jft | 02/04/2008

Bonjour!
Je ne peux résister à répondre à mon ami et ancien confrère JFM que, non seulement honte à lui perdu dans ses blogs mais honte à la Tribune, qui réussit l'exploit de ne pas rendre compte d'une manifestation (qui a rassemblé en tout cas 500 toubibs dans la rue) autemement que par un court article non signé dans sa page sommaire! Pour voir dans la presse une photo de cette actualité genevoise pour le moins inédite, on ne peut compter que sur les deux gratuits lausannois (des photos sont aussi visibles sur le site de l'AMG). Par ailleurs, le journaliste TG qui aurait dû suivre la manif a manqué, à Uni-Mail, un grand moment: parmi les discours officiels, Couchepin-Lambiel dans un numéro sur mesure pour l'occasion (surprise qui avait été annoncée, comme la manif, dans la conférence de presse préparatoire de vendredi dernier... à laquelle la TG assistait!).
Sans rancune, mais on se prend à regretter la grande époque de la concurrence avec La Suisse et le Journal de Genève, où la Julie n'aurait pas manqué de faire son travail d'information locale. Les nombreux lecteurs qui ont croisé sur la place Neuve, mardi soir en sortant de leur travail, ce cortège de blouses blanches, auraient mérité d'être mieux renseignés.

Écrit par : Fabienne Bouvier | 03/04/2008

Les commentaires sont fermés.