16/04/2008

Mensonges...

772533361.jpg 

Selon un article paru hier dans Libération, il semble qu’une majorité des patients mentent à leur médecin.

Horreur, terrible nouvelle, j’en suis tout retourné.

Des mentises (dixit mes enfants). Comment faire…

Ne vous faites pas de soucis, ce ne sont que des petits manques de précision et alors une certaine coquetterie.  

Allez tout le monde se trompe, moi le premier.

« Comment, j’ai encore pris du poids, je vous jure que je mange quasiment plus rien… »

« Le chocolat vous n’y pensez pas, jamais… »

Je me pose toujours la question, depuis des lustres : Mais bon dieu où se cache l’hurluberlu qui mange toutes nos belles plaques. Je vous assure, le Suisse est un abstinent. Je pense que c’est ces méchants étrangers qui viennent en catimini faire exploser les statistiques ; encore un complot crypto communiste.

« L’alcool, jamais, même pas un verre au repas »

Par contre très bizarrement, les adeptes de l’herbe à Nicod, vous donne exactement le nombre de cigarettes qu’ils fument.

Et puis, nous nous doutons que vous ne prenez pas avec une précision helvétique vos médicaments.

Mais en fin de compte, c’est qui fait le charme de ce métier. Nous ne sommes pas en face d’ordinateurs, mais d’êtres humains.

Un de mes maîtres me disait : « Le patient ne ment jamais, il dit toujours sa vérité, il faut l’écouter et surtout ne pas le juger ».

06:42 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Certains patients, comme moi, disent vrai! Ca fait des mois que je n'ai plus acheté de chocolat, que j'ai réduit drastiquement mes calories sans perdre du poids. Mais si les médecins partent du principe que je mens, je comprends pourquoi j'ai tant de peine à trouver un qui soit efficace.

Écrit par : K. | 16/04/2008

Les commentaires sont fermés.