19/04/2008

Cette fois, il faut nous fâcher !!!

391689236.jpg

Monsieur le Conseiller Fédéral Couchepin le reconnaît, les Genevois et les Vaudois payent trop leur assurance maladie.

Enfin…ce n’est pas trop tôt.

Cela fait plus de 3 ans que l’Association des Médecins Genevois a alerté la presse et les politiques. Nous avons parlé dans le vide, pourtant les chiffres étaient connus, disponibles, publiables.

Je remercie messieurs les Conseiller d’Etat Unger et Maillard qui ont osé « nager » à contre-courant, mais qui malheureusement ont senti la pesanteur de la politique suisse et l’importance des lobbys.

Pourquoi ce manque d’intérêt.

Nous payons et nous nous taisons.

Le Suisse est-il vraiment un « animal » passif et « tondable » à merci ?

Nous pensons que depuis plus de 3 ans vous payez, chers concitoyens, 2 primes de trop par année.

Et oui, cela fait plusieurs centaines de francs que l’on vous pique dans votre porte-monnaie.

Où est cet argent ? A quoi a-t-il servi ? Combien a-t-il rapporté ?

La loi est claire. Toute économie doit revenir à l’assuré et non servir à équilibrer des comptes dans d’autres cantons.

Il est très possible que les latins doivent payer plus pour les autres payent moins.

Pourquoi les primes sont-elles plus basses à Bâle-Ville alors que ce canton a les coûts les plus hauts de Suisse ?

Alors il faut nous fâcher.

Cet argent doit nous être rendu.

 

11:55 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

"Cet argent doit nous être rendu.", belle conclusion, mais j'entends déjà les milles et une façons d'y parvenir.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 19/04/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Docteur,

eh bien pour vous donner un ordre d'idée, ma petite famille (nombreuse au demeurant) et moi, payons 18'000 / an de primes et ces dernières ne couvrent que l'assurance de base.

Oui, vous avez raison, nous devons nous fâcher et pas un peu...

L'application de la loi dans tout son esprit doit s'appliquer à la lettre.

M. Couchepin ne peut plus se permettre de couvrir les dérives dangereuses de nos assureurs.

Pourquoi ne pas organiser, avant la fin des sessions parlementaires, une manifestation devant le Palais Fédéral histoire que nos voix s'élèvent jusqu'aux oreilles du King of Switzerland ?

Du moins jusqu'à la salle des pas perdus... histoire que nos élu(e)s puissent "prendre une phase de réflexion non active" mais constructive pour une fois...

Bien à vous Docteur,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 19/04/2008

Vous avez mille fois raison!! Mais notre président ne veut pas avouer qu'il a eu tort depuis le début. Et comme les conseillers fédéraux sont élus par les 2 chambres, ils continuent de faire ce qu'ils ont toujours fais, plaire à leurs électeurs.......qui sont soumis au lobbying des compagnies d'assurances...

Écrit par : salegueule | 19/04/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Docteur, Bonjour Stéphane,

Vous pouvez compter sur mon soutien inconditionnel, même si l'on doit aller à pieds jusqu'à Berne, pour manifester notre mécontentement.

Y'en a marre !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 20/04/2008

Je parie que ce mec est vraiment dangereux =))
Mais pourquoi la porte? ))

Écrit par : travailler chez soi | 11/07/2011

Les commentaires sont fermés.