29/04/2008

Intéressant...

1745950662.jpgSamedi dernier, le PDC a refusé de soutenir la révision de l’article constitutionnel 117 A (non choix de son médecin et financement des hôpitaux par les caisses maladies).

Intéressant, car à une forte majorité, les délégués présents ont désavoué leurs représentants aux chambres fédérales et les dirigeants du parti.

Intéressant de voir la base ne plus se retrouver dans une façon autiste de faire de la politique.

Intéressant de constater, et ce n’est pas nouveau, l’importance des lobbies.

Intéressant de se rendre compte que la grande majorité des Conseillers aux Etats qui ont proposé la modification de l’article constitutionnel, sont membres de conseils d’administration de caisses maladies.

Il faut maintenant aller plus loin en nous demandant si nous élisons des représentants de la population ou des représentants de groupes de pression.

La loi doit être modifiée. Nos élus doivent avoir l’interdiction de siéger dans un quelconque conseil d’administration.

La politique de santé en Suisse est faite par les caisses maladies pour les caisses maladies.

Les déléguées du PDC, je l’espère, ont compris qu’ils étaient manipulés.

Si nous voulons avancer sur ce dossier, sans imposer une façon de voir unilatérale, il faut que tous les acteurs, je dis bien tous les acteurs du système suisse de santé participent aux décisions.

Gardons nos yeux grands ouverts…

07:10 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Excellent.
"La loi doit être modifiée. Nos élus doivent avoir l’interdiction de siéger dans un quelconque conseil d’administration."

Je dois signer où ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 29/04/2008

Les commentaires sont fermés.