08/05/2008

Pour une protection de notre patrimoine génétique...

381782400.jpg

 

Dans peu de temps, vous pourrez demander à votre médecin d’investiguer vos gênes.

Pour une somme acceptable, vous allez tout savoir sur vous et surtout mettre en évidence vos faiblesses et risques potentiels de santé.

Vous pouvez bien imaginer que ces informations vont intéresser beaucoup de personnes.

Votre employeur, les assurances maladies, pertes de gain, vie, l’Etat attendront les résultats avec envie et impatience.

Super nous allons tout savoir sur tout le monde.

Big Brother nous guette.

« Excusez- nous mais nous ne pouvons pas vous accepter dans cette assurance car, possiblement vous allez développer un cancer, une démence ou une autre maladie. »

« Pourriez-vous annexer à ce questionnaire votre carte génétique ? »

« Cet emploi est stratégique et nous devons savoir si nous pouvons vous faire confiance. Avez-vous déjà fait tester vos gênes ? »

« Vous pourrez avoir accès à une pièce d’identité qu’en fournissant toutes les informations demandées, en particulier le décryptage de votre ADN »

« Protégeons-nous contre les déviants, faites un acte civique en nous donnant volontairement vos coordonnées génétiques. »

Cela vous « fout » un peu la trouille. Vous savez tout est possible, alors il faut nous prémunir.

Pour une fois, les USA sont en avance. Le sénat a voté une loi appelée « Genetic Information Nondiscrimination Act (GINA) ».

Les résultats des tests génétiques ne pourront pas être divulgués et surtout pas utilisés par un employeur, une assurance ou l’Etat dans un but de discrimination.

Alors à qui le tour.

J’espère que nos députés fédéraux vont se saisir de ce dossier et proposer un texte similaire.

Il ne faut pas attendre.

06:50 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Les commentaires sont fermés.