16/05/2008

CEVA, encore ...

 

1604599109.jpg 

Hier au soir, le conseil municipal de la ville de Carouge a voté à l’unanimité une résolution demandant au conseil administratif de déposer un recours devant le Tribunal Fédéral Administratif pour s’opposer au permis de construire du CEVA.

A Gauche toute, les Socialistes, les Ecologistes, le PDC, les Radicaux, les Libéraux et l’UDC   parlent d’une même voix.

Etonnant, non.

Etonnant que les remarques et propositions d’une ville de 20 000 habitants soient balayées.

En lisant le rapport de l’Office fédéral des transports sur les oppositions déposées, j’ai vraiment eu l’impression qu’il existait deux mondes parallèles. Le monde de l’Administration ; « je peux faire ce qui me plaît » et le monde du « commun des mortels » ; « vos remarques sont égoïstes et non productives ».

Quelques perles pour la route et pour que vous passiez un bon week-end.

Trains de marchandise : Il est faux de dire que les trains de marchandise pourront passer par le CEVA, mais… en cas de problèmes sur la ligne du pied du Salève, et bien ils pourront emprunter la ligne. CQFD par conséquent le projet doit prendre en compte cette possibilité, ce qui veut dire que la pente dans la colline de Champel ne doit pas être trop raide. En conséquence un tunnel sous l’Arve est exclu.

Les nuisances et l’occupation des terrains sur le site du Val d’Arve : Les travaux ne dureront pas plus de 5 ans, mais … si par hasard ils devraient se prolonger et bien une deuxième autorisation de 5 ans serait déposée. Il faut savoir qu’on ne peut pas occuper plus de 5 ans des terrains dans ce genre de projet. Alors on contourne. Simple.

Dans le même temps nos super fonctionnaires ont complètement oublié les sorties de secours, Et oui, les plans ont été fait sans. Extra. Lorsque la commune de Carouge demande : «  Mais où ces sorties vont déboucher et quels sont les particuliers qui vont être expropriés » la réponse est … On ne sait pas mais cela n’est pas votre problème.

Pour terminer apprenez que les trains pourront circuler à 100 km à l’heure. Je me demande bien à quoi cela sert dans ce genre de tronçon.

Et bien nous à Carouge, nous disons non, non et non. Le CEVA oui, mais en tunnel sur tout le territoire de la commune. C’est possible. Nous allons nous battre.

16:53 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Les commentaires sont fermés.