16/06/2008

Que nous reste-t-il ?

Même pas le foot.

1518147307.jpg

Les femmes nous ont piqué notre pré-carré. Fini les séances freudiennes de régression, le laisser-aller devant la télé, les discussions cryptées, la lecture de « l’Equipe », bref notre petit monde à nous les hommes.

Tiens pour vous dire, l’autre jour, je rentre dans une pharmacie, plusieurs femmes, la pharmacienne ses aides, toutes féminines. Une discussion très animée était engagée. Je tends mon oreille et paf, boum, ciel : L ‘EURO. L’échange était vif et précis. Ces dames savaient tout sur la technique, le coaching, les options tactiques, J’étais baba. Et quand la disciple de Galien me susurra : « Et vous monsieur, votre avis… que diable ». Je répondis des banalités accompagnées par une brusque rougeur du visage. La honte absolue. Je balbutiais ma commande et je sortis complètement vaincu.

938569303.jpg

Et ce matin, encore sous le choc, je lis sur la manchette du « Matin », qu’un homme attend un enfant.

Oh secours, je rêve, je cauchemarde.

C’est la fin du monde de mes certitudes.

Mais que nous reste-t-il ?

Peut-être le service militaire…

14:35 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Les commentaires sont fermés.