20/06/2008

Genève est sale...

 

dechets2.jpg

 

Ce matin, Genève est une malpropre, le Rimmel a coulé, les fards se sont estompés.

Ce matin, Genève est un peu plus sale que d’ordinaire.

Ce matin, Genève est franchement crade.

Peut-être c’est l’Eurofoot.

Mais franchement il ne faut pas la jouer Domenech. Vous savez ce monsieur qui est devenu entraîneur de football juste pour demander sa femme en mariage et qui considère la mauvaise foi comme un outil de communication.

Genève est sale tous les jours de l’année.

J’ai honte.

Je considère cela comme un manque de civilité, de politesse.

Tiens tout à l’heure, j’ai croisé, tôt, un quidam qui partant au travail faisait lui-même de l’ordre en ramassant les bouteilles et les papiers qui littéralement jonchaient le sol.

Je me suis permis de lui dire que la voirie allait passer. Il m’a répondu qu’il en avait marre et qu’il ne supportait plus cette situation. Alors je l’ai aidé. Nous avions l’air sûrement ridicule.

Alors faut-il que les citoyens se lèvent le matin pour faire le ménage ?

Ce matin, j’en ai vraiment assez de ces poubelles qui débordent toute la journée, de ses déchets déposés sur la voie publique, 12 heures avant le passage du camion à ordures, de ces frigos, canapés, lits abandonnés au coin des rues et sur les places.

Simplement, j’en ai ras la patate.

12:51 | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Je suis étonné que vous découvriez seulement maintenant que Genève est une ville du tiers-monde ! Je pense que nous vivons dans une des villes les plus sale du monde. Une question : Qui est responsable de cet état de fait ? Quand j'étais gamin, Genève était propre et faisait la fierté de ses habitants, comme le temps passe !

Écrit par : Octave Vairgebel | 20/06/2008

C'est vrai. Genève est sale et elle pue et ça m'attriste. Une si belle ville que j'ai toujours aimée, une ville historique et mondialement connue, quelle honte, quel dommage.

Écrit par : K. | 20/06/2008

Genève est sale depuis un bon moment. Et cela, malgré le fait qu'elle est nettoyée TOUS LES JOURS!

Les gens manquent simplement de plus en plus d'éducation. Merci mai68, interdit d'interdir! Quel mouvement de bébés pleureurs! Il est temps de verbaliser et de faire payer cela. A Singapour, un papier jeté sur le trottoir c'est 100$ d'amende!!! un chauffeur de taxi qui crache par-terre, c'est le retrait du permis!!! Résultat? Singapour est l'une des villes les plus propres sur terre!

C'est à ce PRIX-Là que les gens comprendront!

Écrit par : bartov | 20/06/2008

bartov, j'avais soulevé ce problème et parlé de Singapour avec un député PDC il y a déjà quelques années. Ce dernier m'avait répondu que cela n'était pas possible à Genève car les gens n'auraient pas les moyens de payer leurs contraventions ! Je lui avais proposé que ceux qui ne peuvent pas payer fassent des journées avec les balayeurs pour s'acquitter de leurs amendes. Il m'a répondu qu'il est interdit de faire bosser des gens de cette manière ! La solution ? Des coups de pieds au cul ! Petite anecdote : Deux flics, en civil, ont constatés qu'un automobiliste vidait son cendrier à un feu rouge. Ils ont récupérés les mégots, demandé l'adresse et le nom du type, sont allés chez lui, ont sonnés à la porte et après que la porte soit ouverte, ils ont vidés les mégots sur la moquette ! Le type à gueuler mais en voyant la carte de flic, il y eu l'air con ! Et si l'on faisait la même chose avec ceux qui foutent tout par terre ?

Écrit par : Octave Vairgebel | 20/06/2008

Je suis catalan, mais pendant ma jeunese, j'ai vècu presque huit ans a Genève, une ville que j'adore toujours.Tous les deux ans,si mon budget le permet,je viens quelques jours en vacances et j'ai constaté que c'est vraiment déplorable voir les personnes qui jeten tout par terre. Dans les annès soixante, pendant mon séjour, ça n'existait pas.

Écrit par : Tortosa | 20/06/2008

Genève est sale, sans doute. Ou, plus exactement, certains individus sont sales. En ces périodes de grand messes sportives et autres fêtes, il leur arrive de laisser ici et là quelques détritus, tandis qu'ailleurs ce sont les étrons d'un chien que sa vieille maîtresse abandonne aux premières lueurs du crépuscule.
Papier gras, canettes de bières, pages de journaux qui volent au vent... Quelle méconnaissance faut-il avoir de la planète pour aussitôt classer Genève comme ville la plus sale du monde? Un simple billet pour Paris, quelques heures à Rome, un saut à Barcelone, un plus long vol pour Addis Abeba, Port-au-Prince, Mumbay et tant d'autres cités suffiraient à convaincre qu'il s'agit d'une vaine exagération.
Les cliniques sont propres, on y meurt toutefois. Les banques aussi ont cette bonne mine des lieux aseptisés: on y blanchit parfois, il est vrai, ce que d'autres se refusent à qualifier d'argent sale. Celui là n'a pas d'odeur, mais ses effets sur nos existences sont bien plus sournois que ceux procurés par un cadavre de bouteille.

Écrit par : Zorg | 20/06/2008

Genève s'est dégradée, c'est évident avec des réflexes peu civiques qui touchent toutes les couches et les âges de la population....

Il existe des solutions pratiques. si vous mettez une consigne (taxe de 50cts à 1 Fr sur les bouteilles en verre et en PVC, et surtout sur les canettes en alu, vous êtes sûrs que des armées de bénévoles s'empresseront de les ramasser car 50 + 50 + 50 ....= de l'argent sonnant et trébuchant.

Écrit par : DEMAIN | 21/06/2008

On peut se demander ce que font les sbires de Maudet à la voirie. En changeant de département ce service vital pour l'hygiène publique a connu pourtant une sorte de regain en voulant que le travail de la voirie soit encore plus visible, ce jusque dans les manifestations officielles...

Écrit par : Antigone | 21/06/2008

Attention Antigone, Mr. Buchs vit à Carouge et pas en Ville de Genève...Pierre Maudet n'est pas (encore) responsable de la propreté sur tout le territoire cantonal mais seulement en Ville de Genève

Écrit par : Romuald | 21/06/2008

2011 -Je reviens de villes de l'Est plus grandes et plus propres. Genève me déprime, sale, fatiguée, tout est jetté sur le sol malgré les poubelles vides à coté. Le bois de la Bàtie, tiens une déchetterie dit un passant, non c'est un camps de Roms, les bords de l'Arve- étroncs humains englués de mouches...

Les gens ne pourraient payer les amendes si nous faisions un système comme à Singapore, mais là bas ils sont pas plus riches, ils doivent payer et en PLUS faire une journée de travaux d'intérêts généraux blayages vêtus d'un costume vert- name and shame- les chewing gums sont bannis de la ville confisqués dans les aeroports..

Dire que c'est impossible à Genève! C'est dire qu'il n'y a pas la volonté ce ne serait pas démocratique.. impopulaire et pourtant... à part certaines solutions monétaires pour les bouteilles les papiers gras... ne peuvent pas être incentivisés de la sorte.
Genève triste sale et honteuse..et maintenant relativement moins sûre.. le pouvoir politique s'en préoccupe peu...

Écrit par : Almerinda | 11/09/2011

Les commentaires sont fermés.