05/08/2008

L'univers concentrationnaire

180px-Solzhenitsyn.jpg

 

Soljenitsyne n’est pas mort. Il va rester à côté de nous pour cheminer entre notre compagnie, comme Tolstoï, comme Dostoïevski.

Il nous a ouvert les yeux, pas seulement en témoignant des conditions de vies dans les camps, mais en forgeant une œuvre sur l’absurdité de l’Homme.

Il nous a obligé à réfléchir sur notre destin.

Il nous a dit : « ce qui se passe là, peut arriver n’importe où »

L’Homme porte en lui cette part de tragédie et de destruction.

Il nous a fait part de sa peur du Système.

Toute sa vie il a cherché une réponse à cette question : « Pourquoi, nous les Russes, nous avons créé cet univers concentrationnaire ».

Il a disséqué tous les détails de l’histoire russe, à partir de la guerre de 1914, pour mettre en évidence le moment où tout a basculé.

Son message est universel et moderne.

medium_goulag.jpg

Comme tous les grands romanciers il a compris que la fiction peut plus que simplement raconter des faits.

Lorsque nous lisons le « pavillon des cancéreux » nous voyons, nous entendons, nous participons, nous devenons des zeks.

Soljenitsyne a vraiment détruit le système communiste russe, tout seul, simplement avec un bout de papier et un crayon.

06:56 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

hier nous commémorions l'arrestation d'Anne Frank,dont les écrits sont tout aussi révélateurs d'un monde ignoble,celui des camps dirigés par des monstres,combien d'écrivains par leurs livres espèrent attirer l'attention sur quelque chose de tellement indescriptible,afin de permettre au monde actuel d'avancer sur un chemin réaliste,en n'oubliant jamais qu'il suffit parfois de très peu pour revivre de tels schémas apocalyptiques

Écrit par : esmerada | 05/08/2008

Union des Républiques Socialistes Soviétiques...Pacte de Varsovie...et dire que certains en rêvent encore du communisme, malgré la chute du mur de Berlin...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 05/08/2008

@ Victor : Les Chinois. Expréssément, ils y croient encore. Toute leur formation est orientée par l'étude du marxisme et de Mao; une économie ultra-libérale mais un sytème politique communiste à la manière décrite par le Prix Nobel de littérature russe! La démocratie est vue comme danger (ils le disent).
En outre, ils expliquent par théorèmes et arguments en tous genres, que l'économie de marché a pour but l'avènement d'un état vraiment communiste.

Comme quoi, avec les mots, tout est possible!

Écrit par : Micheline Pace | 05/08/2008

05.08.2008; 20:00; TF1, de Pékin.

Le gouvernement communiste chinois, reconnaît la grande différence (écart) entre les riches et les pauvres, actuel.

Les FARC, en Colombie, y croient encore, il faut dire qu'ils sont aidés en cela...
A Cuba, ils persistent...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 06/08/2008

Les commentaires sont fermés.