28/08/2008

Comment "noyer le poisson"...

La grande messe est terminée.

Tout le monde se congratule.

La jeunesse du monde entier s’est retrouvée dans une ambiance de confraternité.

Les télévisions ont fait une audience magnifique.

Les journaux ont célébré les exploits et la beauté du corps des athlètes.

Les sponsors et les marques d’équipements ont engrangé des super bénéfices.

Mais personne ne s’est demandé si les performances étaient normales.

Si l’exemple donné était sain pour nos jeunes.

La question du dopage a été mise sous le tapis.

Il y a trop d’argent en jeu.

Alors lorsque les choses devenaient bizarres et gênantes, nous avons eu droit à des explications plus que « pertinentes ».

La natation : tous ces records battus avec autant de facilité. Et bien c’est du à la profondeur du bassin, 3 mètres à la place de 2. Il semble que les vagues ne sont plus les mêmes et que le nageur est par conséquent moins freiné. CQFD mon cher Watson. Avant c’était la combinaison, maintenant c’est la qualité de l’eau.

Mais les gains musculaires suspects, l’aspect déformé de certains nageurs, chut, vous n’avez rien vu.

Exploit.jpg

Ne parlons pas des gymnastes chinoises. Des petites gamines n’ayant probablement pas l’âge légal pour participer. Le pire ce n’est pas pendant les jeux, mais avant. Ces filles ont été calibrées pour gagner et leur corps a été déformé pour qu’elles conservent légèreté et souplesse. Absence des règles, retard de croissance, ostéoporose.

Et toute cette belle jeunesse qui finit des épreuves éprouvantes aussi fraîche que Vénus sortant de l’eau.

dopage.jpg

Mais plus tard, quant les lumières seront éteintes, ces « anciens » jeunes deviendront des invalides. Leur corps détruits, perclus de rhumatismes avec des symptômes d’état de manque comme pour un drogué.

Mais cela ne concernera plus.

12:32 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Je suis d'accord avec vous... mais on ne connaît pas le futur de ces jeunes athlètes... peut-être que l'assurance sociale chinoise s'occupera aussi bien d'eux que nos assurances le font avec les gens de l'AI chez nous. Cad les mettre au ban de la société car comme le profit compte, dans nos sociétés on préfère mettre les gens à l'AI car ils coûtent moins cher que les réintégrer dans notre "machine à travailler". Je dis ça par expérience, car je sais que les gens souffrant du dos, par comparaison aux gens souffrant mentalement, sont moins "récompenser", pourquoi?,car le système actuel se base sur le fait qu'on peut compter sur le sérieux des gens souffrant du dos, contrairement aux gens souffrant "mentalement", car ces derniers, s'ils le veulent, peuvent prétexter n'importe quelle folie, pour n'avoir pas à se lever le matin... c'est triste, mais c'est le réel paradoxe auquel notre société est confronté. On pourrait développer la question, je l'ai déjà fait dans certains forums. A vous de décider.
Autre question: philosophique celle-ci: comment voir la vie? La quantifier ou la qualifier?: Ces athlètes chinois, très jeune et peut-être foutu par la suite, n'ont-ils pas connu d'éléments forts qui leurs ont montré que la vie glorieuse vaut des sacrifices, et que maintenant, ils en sont fiers et heureux d'avoir vécu, même s'ils sont, à un certain âge, déchu de leur physique. Toujours à voir avec l'assurance AI chinoise et comment elle va leur remercier. ON n'en sait rien... en tout cas, le vietnam aux militaires américains, ne leur a pas été favorable... donc à voir.

Écrit par : yanick douet | 30/08/2008

Bonjour,

Je suis Antoine Rezvani et je propose des sites internet areswebstudio pas cher grace a la sous traitance offshore.
N'hesitez pas a me contacter : ares web studio

A bientot

Antoine

Écrit par : Antoine | 28/06/2010

Les commentaires sont fermés.