29/08/2008

Pique-nique avec Ben Laden ; fable...

Notre bonne ministre des affaires étrangères, madame Calmy-Rey, semble vouloir sauver le monde. Après avoir rencontré un « plein succès » avec l’Iran et la Colombie et surfant sur cette vague médiatique, elle désire parler avec tous les méchants de la terre.

MCR-voilee-Iran.jpg

Même l’icône du terrorisme, monsieur Ben Laden.

Génial.

J’imagine la rencontre dans les montagnes du Pakistan ou de l’Afghanistan, bucolique et dépaysant, sous l’œil compatissant et paternel des américains.

Pour parler de quoi ?

De rien ou de tout, des enfants, de madame, de la cherté de la vie, des prochaines vacances, du manque de reconnaissance de ces sacrés médias.

L’important c’est la rencontre pas le fond. Alors notre ministre pourra le lendemain, sa casquette suisse avec le logo « neutral » sur la tête (vous l’avez vu, il est farce ce bibi) nous proclamer : « Je l’ai vu, ce n’est pas l’homme que l’on croit, il souffre d’un cruel manque d’amour, il faut le comprendre »

Ou-est-ben-Laden%20(1).jpg

Elle va nous tirer des larmes et enfin la paix universelle s’établira sur notre beau et vaste monde.

Madame Calmy-Rey est notre nouveau fabuliste.

Une nouvelle version du loup et de l’agneau, avec un happy end, sans hémoglobine, dégoulinant d’amour.

Certaine fois, il est nécessaire de bien relire son discours ou de trucider celui qui l’a écrit.

Les paroles restent et la presse est « tordue ».

Bref ce jour là, elle aurait mieux fait de rester au lit.

13:02 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

28/08/2008

Comment "noyer le poisson"...

La grande messe est terminée.

Tout le monde se congratule.

La jeunesse du monde entier s’est retrouvée dans une ambiance de confraternité.

Les télévisions ont fait une audience magnifique.

Les journaux ont célébré les exploits et la beauté du corps des athlètes.

Les sponsors et les marques d’équipements ont engrangé des super bénéfices.

Mais personne ne s’est demandé si les performances étaient normales.

Si l’exemple donné était sain pour nos jeunes.

La question du dopage a été mise sous le tapis.

Il y a trop d’argent en jeu.

Alors lorsque les choses devenaient bizarres et gênantes, nous avons eu droit à des explications plus que « pertinentes ».

La natation : tous ces records battus avec autant de facilité. Et bien c’est du à la profondeur du bassin, 3 mètres à la place de 2. Il semble que les vagues ne sont plus les mêmes et que le nageur est par conséquent moins freiné. CQFD mon cher Watson. Avant c’était la combinaison, maintenant c’est la qualité de l’eau.

Mais les gains musculaires suspects, l’aspect déformé de certains nageurs, chut, vous n’avez rien vu.

Exploit.jpg

Ne parlons pas des gymnastes chinoises. Des petites gamines n’ayant probablement pas l’âge légal pour participer. Le pire ce n’est pas pendant les jeux, mais avant. Ces filles ont été calibrées pour gagner et leur corps a été déformé pour qu’elles conservent légèreté et souplesse. Absence des règles, retard de croissance, ostéoporose.

Et toute cette belle jeunesse qui finit des épreuves éprouvantes aussi fraîche que Vénus sortant de l’eau.

dopage.jpg

Mais plus tard, quant les lumières seront éteintes, ces « anciens » jeunes deviendront des invalides. Leur corps détruits, perclus de rhumatismes avec des symptômes d’état de manque comme pour un drogué.

Mais cela ne concernera plus.

12:32 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

27/08/2008

J'ai la mémoire qui flanche...

Cela vous arrive aussi de faire des oublis ou d’avoir un mémoire gentiment sélective. Il est vrai que nous préférons nous rappelez des bonnes choses.

Et puis dans tout acte, il y a un raison valable.

oubli.jpg

Tenez par exemple la prise des médicaments. Ce que nous appelons dans notre magnifique jargon, la compliance. Et bien ce n’est pas terrible. Il est rare qu’un traitement soit pris correctement. Les chiffres parlent de 20 % d’adhésion thérapeutique.

Il faut premièrement être convaincu du traitement. Je dois reconnaître que nous sommes, nous les médecins, quelquefois expéditifs et peu clair.

Il faut deuxièmement passer avec succès le test de la lecture du prospectus qui accompagne tous les emballages. Avec toutes les catastrophes annoncées, il faut avoir un courage exceptionnel pour oser se lancer.

Et pour terminer, nous avons tendance à arrêter lorsque nous nous sentons bien. Normal.

Je dirais humain.

Comme nous vivons dans une époque de surveillance et de « flicage », cette période d’amateurisme est terminée.

Il faut prendre son traitement CORRECTEMENT. Grâce à Internet, je peux maintenant vous inscrire sur Internet et demander qu’une firme privée vous envois des SMS (ou texto) pour vous secouer les cloches. « C’est l’heure, n’oubliez pas ». Cela me coûtera 25 frs (15 euros) par SMS que je pourrai refacturer 40 frs (25 euros) au patient. Première bizarrerie. Mais si je collabore avec l’industrie pharmaceutique, c’est gratuit. La firme X qui produit la substance Z payera la taxe si je prescris son médicament. Deuxième bizarrerie.

En attendant le contrôle par les caisses maladies. Vous ne prenez pas vos remèdes. Et bien, paf, augmentation des primes.

Nous vivons une époque vraiment passionnante…

11:34 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

J'ai la mémoire qui flanche...

 

Cela vous arrive aussi de faire des oublis ou d’avoir un mémoire gentiment sélective. Il est vrai que nous préférons nous rappelez des bonnes choses.

Et puis dans tout acte, il y a un raison valable.

oubli.jpg

Tenez par exemple la prise des médicaments. Ce que nous appelons dans notre magnifique jargon, la compliance. Et bien ce n’est pas terrible. Il est rare qu’un traitement soit pris correctement. Les chiffres parlent de 20 % d’adhésion thérapeutique.

Il faut premièrement être convaincu du traitement. Je dois reconnaître que nous sommes, nous les médecins, quelquefois expéditifs et peu clair.

Il faut deuxièmement passer avec succès le test de la lecture du prospectus qui accompagne tous les emballages. Avec toutes les catastrophes annoncées, il faut avoir un courage exceptionnel pour oser se lancer.

Et pour terminer, nous avons tendance à arrêter lorsque nous nous sentons bien. Normal.

Je dirais humain.

Comme nous vivons dans une époque de surveillance et de « flicage », cette période d’amateurisme est terminée.

Il faut prendre son traitement CORRECTEMENT. Grâce à Internet, je peux maintenant vous inscrire sur Internet et demander qu’une firme privée vous envois des SMS (ou texto) pour vous secouer les cloches. « C’est l’heure, n’oubliez pas ». Cela me coûtera 25 frs (15 euros) par SMS que je pourrai refacturer 40 frs (25 euros) au patient. Première bizarrerie. Mais si je collabore avec l’industrie pharmaceutique, c’est gratuit. La firme X qui produit la substance Z payera la taxe si je prescris son médicament. Deuxième bizarrerie.

En attendant le contrôle par les caisses maladies. Vous ne prenez pas vos remèdes. Et bien, paf, augmentation des primes.

Nous vivons une époque vraiment passionnante…

07:15 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

26/08/2008

Tohu-bohu

Une chatte n’y retrouverait plus ses petits.

La confusion la plus complète.

La foire d’empoigne.

Est-ce que vous arrivez à comprendre la façon de fixer votre prime d’assurance maladie pour 2009 ?

Moi je dis 4 %, non moi 6 %, moi j’exige une baisse.

Tohu-Bohu.jpg

Excusez-moi du terme mais c’est le « foutoir » complet et de toutes les façons vous allez être à la fin « gros Jean comme devant ».

Vous avez constaté que ce sont les assurances qui décident des augmentations sur des chiffres que personnes ne peut vérifier. Elles font monter la pression en peignant, comme à chaque fois, le diable sur la muraille.

Et lorsque que les comptes sont faits d’une façon officielle, malheureusement avec 2 ans de retard, nous constatons qu’il existe toujours une différence importante en l’augmentation des primes et celle du coût réel de la santé.

Mais pourquoi s’énerver ?

Tohu-Bohu. 2jpg.jpg

Parce que cela fait 5 ans que dans le canton de Genève et de Vaud, nous payons trop de primes. En moyenne 2 primes par année. Et en parallèle les réserves sont bien au-dessus des normes légales.

Où est passé votre argent ? Qu’a-t-on fait avec ?

Je suis en train de me demander, en aparté, si ces augmentations ne cachent pas des pertes non avouables. Il y a là pour les journalistes probablement matière à scoop.

Mon petit diable me susurre à l’oreille : allez voir du côté de la bourse !!!

13:00 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

25/08/2008

Otite et obésité

Je viens de lire une intéressante étude faite par l’équipe du docteur Linda Bartoshuk de l’université de Floride à Gainesville.

Elle s’est demandé s’il n’y avait pas une relation entre les otites et l’obésité.

otite2.jpg

Pourquoi ?

Simplement, elle a remarqué que ses patients obèses avaient eu 2 fois plus d’otites.

Et que ces personnes mangeaient de plus grandes quantités d’aliments gras (18 % en plus).

Mais alors par quel mécanisme ?

Simplement les infections endommagent un nerf qui inhibe, au niveau de la langue, le goût de la graisse et qui permet de réguler sa consommation.

Une lésion de ce nerf va simplement augmenter l’impression de douceur, de crémeux. Par conséquent, les aliments seront plus agréables à manger. Ils auront un meilleur goût.

douceurs.jpg

Je comprends enfin pourquoi je suis une bouche à miel.

Je pourrais me nourrir que de douceurs.

Ce n’est pas dû à mon caractère doux et agréable (hum…) mais aux nombreuses otites qui ont jalonné mon enfance

16:48 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

22/08/2008

Victoire

Les jeux olympiques où la victoire du « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ».

Je pense que vous êtes « scotché » devant votre télé tous les matins dès potron-minet.

Alors vous avez vu des dizaines de fois ce geste de victoire ; lever les bras vers le ciel comme si on implorait le Très Haut.

Victoire 2.jpg

Et bien ce geste semble venir de très loin, pas de nos ancêtres les gaulois, mais des premiers hommes.

Des anthropologues pensent qu’il a toujours existé et que c’est un réflexe inné.

Même les aveugles de naissance le font.

Alors pourquoi, comment, mais diantre quelle utilité.

Simplement il permet de se signaler au reste de la communauté. Le vainqueur se place au-dessus, il est visible, il est dominant.

Victoire 3.jpg

Le vaincu, lui se soumet, il baisse la tête et fait chuter ses épaules. C’est le looser, sans intérêt pour ses semblables.

Rien de nouveau sous le ciel.

Avons-nous vraiment évolué. Peut-être car nous continuons à faire des gestes sans plus en connaître l’utilité et nous habillons nos comportements ancestraux de jolies histoires pleines de morale et de beauté.

Réfléchissez deux secondes à ce qu’il y a derrière « l’esprit olympique ».

Le fric, le fric et un nationalisme exacerbé.

C’est vertigineux…non

12:10 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

21/08/2008

Un petit verre pour paraître beau...

 

Tiens, je viens de lire un de ces articles scientifiques qui nous rendent tellement plus intelligents.

Des fois on se demande où ils vont chercher leurs idées.

Bref revenons à nos moutons ou plus précisément à nos bitures.

Eh oui mesdames et oui messieurs, si vous voulez plaire alors buvez un petit verre et c’est dans la poche.

Des chercheurs de l’université de Bristol, en Angleterre, ont montré des photos, à des volontaires sobres, de personnes qui étaient un peu imbibées et de gens qui n’avait carburé qu’à l’eau ferrugineuse.

art.jpg

Et bien les plus 0.8 semblaient magnifiques, sympathiques, intelligents bref des Apollons du Belvédère et des Miss Monde ayant fait des études supérieures.

Je n’ai pas pu savoir qui a sponsorisé l’étude. Je soupçonne quelques marques de boissons houblonnées.

Je pense que cela demande un petit entrainement car il ne faut pas être complètement parti sur Soleure (helvétisme) pour pouvoir faire la différence entre votre chopine et la belle blonde qui vous lance des appelles de phares.

Avec ce genre de délire, ce n’est pas encore demain que la prévention aura une chance de marcher.

07:03 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

20/08/2008

A votre bon coeur...

 

arbre.jpg

 

Vous connaissez la médecine à deux vitesses, lente pour le commun des mortels, rapide pour ceux qui ont les moyens.

En Suisse, nous avions un système qui permettait de donner les mêmes soins à tout le monde dans un même laps de temps.

Et puis les listes d’attente sont apparues.

Les primes d’assurance prenant l’ascenseur, il est devenu impossible pour une majorité de gens de s’assurer, en plus, en privé.

Les hôpitaux publics ont donc eu beaucoup de peine à absorber l’augmentation des cas, principalement en chirurgie.

La logique économique a fait le reste. Qui paye le plus est servi en premier.

Beaucoup de mes patients préfèrent payer de leur poche en négociant les prix avec le médecin et la clinique que d’attendre 6 mois voir une année avant de se faire opérer.

Franchement à quoi sert votre assurance ?

Et en plus j’apprends qu’un hôpital public suisse-alémanique, Aarau je crois, propose un passe-droit. Payer 4000 francs et vous décrochez le gros lot.

Alors là franchement à quoi sert votre assurance ?

Parce que quand vous en avez vraiment besoin, les prestations par rapport à l’argent que vous avez investi deviennent de plus en plus minables.

Et la solidarité…

coup-de-pied_picsou_1186127744.jpg

Elle n’existe malheureusement plus.

Il faut en urgence réformer la loi, avant que cela soit celle de la jungle qui prenne le dessus.

Peut-être en revenant au système d’avant 1996 ? Faut-il vraiment que l’assurance maladie soit obligatoire !

14:04 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

19/08/2008

0645

 

Titeuf_1-25163.jpg

 

Je suis ringard, vieux jeu, dépassé par les évènements, mais lorsque je me suis rendu compte que les émissions pour les enfants, à la télévision Suisse Romande, débutait à 6 heures 45, je suis tombé sur mon plantureux fessier.

Je sais ; cela n’est probablement pas nouveau. Toutes les chaînes ont cette même pratique.

Mais réfléchissez, est-ce logique ?

Votre marmot se lève et avant de prendre son petit-déjeuner, de se préparer pour l’école, il se plante devant le poste.

Réflexe conditionné et probablement abrutissant.

La télévision est devenue le meilleur des calmants. Vous voulez être tranquille, vous allumez.

On oublie déjà les enfants dans les voitures, on va peut-être, à l’avenir, partir au travail, en laissant le petit dernier devant Titeuf ou une série japonaise.

doraemon.jpg

On vit vraiment une époque formidable…

dessin.jpg

12:11 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

18/08/2008

Une grande confusion...

 

Je me demande pourquoi je mange encore de la viande. Il faut que je fasse gaffe car cela commence à craindre. Je vais devoir me planquer dans ma cave.

coupe-viande.jpg

Je suis impressionné par le discours de certains.

Tout est dangereux, tout doit être interdit, société de méfiance et de surveillance. Bientôt nous allons devoir dénoncer notre voisin qui a eu le malheur de faire une grillade.

Les vaches polluent, elles sont responsables du changement de climat. La viande est mauvaise pour la santé. Il est cruel de tuer des animaux. Quel méli-mélo.

Une certaine presse provoque et attise ce genre de remarques. On apprend, pour faire monter la sauce, que l’on mange du chat, du chien.

Et moi comme médecin, j’ai toute la peine de monde à faire comprendre à mes patients âgés que les protéines sont importantes.

Je sais, nous pouvons les trouver ailleurs que dans la viande. Mais une alimentation doit être variée et équilibrée ; la viande en fait partie, comme les poissons, les légumes, les fruits…

C’est vraiment un débat de pays riche, sans soucis.

Un scoop pour finir.

Après la viande, le calcium. Je suis de plus en plus confronté avec des gens qui refusent de prendre ce minéral en prétextant que c’est dangereux pour la santé. Pourquoi ? Mystère.

calcium-source.jpg

Alors mesdames arrêtez de donner le sein et vous qui avez un certain âge ne faites surtout pas attention à vos os.

Bon je vous quitte car je dois dissimuler mes plaques de chocolat…

07:04 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

15/08/2008

Enfin une explication ...

couple_ours_zoom.jpg

 

Vous avez lu hier la « Nouvelle »…

Non pas la défaite de notre Federer national.

Non pas les victoires décoiffantes de tous ces nageurs qui ont des muscles plus qu’étonnants.

En aparté, il est génial de voir que le chauvinisme empêche tout esprit critique. C’est l’histoire des sprinteurs américains qui se répète.

C’est tout simplement les résultats d’une étude américaine qui démontre que les femmes qui prennent la pilule ne peuvent plus trouver le « bon » mâle.

Enfin une explication aux divorces ?

Il semble que c’est une histoire d’odeur.

La femme reconnaît l’homme de sa vie à son effluve.

Ce qui lui permettrait de choisir le meilleur des reproducteurs.

couple.jpg

Et bien la pilule lui bousillerait l’odorat.

Impossible de faire un choix correct, la porte ouverte au hasard et aux désillusions.

Et nous les hommes dans tout cela.

Probablement aux abonnés absents.

Ah l’Amour quand tu nous tiens.

Une simple histoire de molécules.

Pas très romantique tout cela…

07:02 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

14/08/2008

Vitamine C et cancer !

Question d’importance : la vitamine C est-elle utile pour prévenir et soigner les cancers ?

En 1970, le prix Nobel Linus PAULING avait suggéré que la prise de cette vitamine augmentait l’espérance de vie de patients cancéreux.

vit. C.jpg
"cristaux de vitamine C"

En 1985, deux travaux démontraient le contraire.

Depuis cette question revenait régulièrement, sans que nous puissions objectivement répondre.

Une étude de l’équipe du docteur Mark LEVINE (National Institute of Diabetes na Digestives end Kidney Diseases in Bethesda, Maryland, USA) paru dans le « Proceedings of The National Academy of Sciences », faite sur des souris souffrant de cancer des ovaires ou du pancréas, met en évidence un ralentissement de 53% du développement des tumeurs après injection dans le sang de vitamine C.

Cette substance aurait un effet anti-oxydant. Elle permettrait la formation de peroxide d’hydrogène qui détruirait les cellules cancéreuses.

Intéressant, même passionnant.

Mais, car il y a malheureusement toujours un mais en médecine, il faut d’abord connaître les effets toxiques d’une injection de vitamine C sur l’Homme. Nous avons tous l’habitude de prendre des comprimés et cette forme d’absorption ne semble pas efficace pour combattre un cancer.

Et puis nous devrons faire attention à l’action de cette vitamine sur les traitements classiques du cancer.

Il semblerait qu’elle diminuerait leurs effets thérapeutiques.

Rien n’est simple.

12:38 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

13/08/2008

Erreurs médicales...

754_large.jpg

 

Il est difficile pour un médecin de parler des erreurs médicales, car tout de suite on le suspecte de vouloir taire la vérité pour défendre ses collègues.

Il est difficile de généraliser, d’expliquer, d’essayer de comprendre, d’excuser, car dans chaque cas il ya a un homme, une femme, une famille qui souffrent.

Chaque erreur nous semble devoir être la dernière et puis…

C’est à chaque fois une terrible remise en question.

Le collègue qui se trompe, c’est peut-être moi la prochaine fois.

Il est donc important que les processus, les comportements qui aboutissent à une erreur soient étudiés pour, comme dans l’aviation, que de nouvelles règles de procédure soit apprises et transmises.

Les facultés de médecine commence à enseigner, non pas l’erreur médicale, mais comment faire pour éviter des comportements à risque.

erreurs 3.jpg

Tous les jours je dois me remettre en question. Tous les jours, je dois prendre des décisions difficiles. La Médecine est comme une enquête policière. Je dois apprendre à voir, à entendre et lorsque je doute, je dois demander conseil.

Je n’ai aucune excuse, je n’en aurai jamais.

06:59 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

12/08/2008

Une idée par jour...

idées.jpg

 

Impressionnant cette course aux idées.

En politique vous ne pouvez exister que si vous êtes présents dans les médias. Notre société, du tout jetable, oblige nos bons politiciens à parler pour ne rien dire, 24 heures sur 24.

Les effets d’annonce sont plus importants que le fond.

L’important est que votre photo soit à la première page.

Vous êtes.

A force, cela devient une espèce d’état de dépendance.

Vous n’osez plus décrocher. Vous faire oublier le temps des vacances, impossible !

Agrippez aux téléphones portables, branchez sur le net, ils attendent un signe et si rien ne vient, ils provoquent.

Le champion du monde toute catégorie est le président français, monsieur Sarkozy.

Mais les nôtres, en Suisse, sont également pas mal du tout.

Cela devient tellement n’importe quoi, qu’un journal pourtant à la pointe du « people » a décerné un bon point à un élu qui refuse de jouer ce jeu.

idees%20noires.jpg

S’il vous plaît laissez nous tranquille en juillet et en août.

Profitez de votre famille, de vos enfants, voyagez, faites retraite pour prendre une certaine distance, changez-vous les idées.

Allez, je vous jure que je ne vais pas vous oublier.

Euh c’est déjà qui « machin »…

06:58 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

11/08/2008

Ouf...

Un monument national Suisse est sauvé.

Hier le journal « Le Matin » nous annonçait la bonne nouvelle.

Le cervelas continuera à être fabriqué.

cervelas2.jpg

Cette saucisse est pour le Suisse ce qu’est le nez pour Pascal Couchepin, l’arbalète pour notre bon Guillaume Tell, le chapeau pour la reine d’Angleterre, le petit verre de blanc pour les vaudois, la longeole et le cardon pour les genevois, la politique pour les valaisans, le « choc » avec les noisettes en quinconce pour les neuchâtelois, bref quelque chose d’essentiel.

Auriez-vous pu imaginer un pique-nique sans lui.

Un match de foot, une partie de hockey sur glace, une sortie scout, la course d’école du Conseil Fédéral.

Merci à l’Argentine, merci à l’Uruguay, vous méritez une décoration, mais comme la Suisse n’en a pas, cela sera une médaille en chocolat.

Les boyaux de vos zébus ont sauvé la Confédération.

zébu.jpg

Je propose d’ériger une statue sur la place fédérale.

Madame Calmy-Rey que faites-vous en Colombie, c’est en Argentine qu’il fallait être…

14:21 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

09/08/2008

Petites pensées pour un premier jour des jeux olympiques

 

Nous ne devons pas oublier le Tibet.

Pour cela le conseil municipal a décidé de hisser les couleurs cette région du premier au dernier jour des jeux devant la mairie de la ville de Carouge.

images.jpg

Ce drapeau nous rappellera que tout n’est pas parfait dans ce bas monde et que chacun peut, par une toute petite action, dire aux puissants : « nous ne sommes pas d’accord »

La Suisse a toujours été très proche de ce peuple et doit le rester.

Nous sommes tous des tibétains en exil.

Tibet.jpg

12:19 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

08/08/2008

Pékin ou la victoire de la chimie.

 

Pas de chance, les thérapies géniques ne sont pas encore prêtes.

Alors il faut se contenter de l’érythropoiétine (qui augmente le nombre de globules rouges, d’où un meilleur transport d’oxygène), de l’hormone de croissance (plus de masse musculaire), de l’IGF-1 ou insuline-like growth factor (qui stimule la croissance musculaire), du MGF ou mechanical growth factor (qui a la même action que l’IGF-1) et du PPAR-δ ou peroxisome proliferator-activated receptor (qui augmente l’endurance musculaire), sans oublier le bonne vieille cortisone.

dopage-2.jpg

Mais dans 4 ans, à Londres, alors là cela sera le top du top.

On parle de thérapies par cellules souches ou de modification du génome.

Par exemple, un laboratoire américain (université de Pennsylvanie à Philadelphie) a réussi à rendre silencieux le gène de la myostatin, ce qui a permis de quadrupler la masse musculaire de souris.

Le docteur Lee Sweeney raconte que depuis que ces résultats ont été connus, il a reçu plus de 50 téléphones par semaine provenant de sportifs ou d’entraîneurs.

Les laboratoires anti-dopages vont vraiment avoir du boulot.

dopage_muscle.jpg

Allez dernière information, avant que vous vous installiez confortablement devant votre télévision. Les athlètes qui se dopent semblent être ceux qui ont des coachs qui les critiquent durement, qui les punissent, qui encouragent les rivalités et qui ont une attitude positive devant la prise de substances prohibées.

Voilà vous savez tout.

Les jeux peuvent débuter.

Ou le jeu : « Devinez qui est chargé ? »

07:01 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

07/08/2008

Je m'excuse...

 

Petit texte à l’usage de nos gouvernants si cela peut les aider

070622_infirmieres_khadafi_suite.jpg

 

« Je m’excuse, je m’excuse, je m’excuse.

Tous les citoyens suisses se battent leur coulpe.

Tous les hommes et femmes politiques expriment leur honte.

Oh grand Président Khadafi soyez magnanime.

Nous ne savions pas ce que nous faisions.

Osez appliquer la loi de notre pays quelle forfanterie.

Vous savez ; nous sommes un peu naïfs, nous manquons des usages du grand monde.

Quel bourde de demander à une femme de discuter avec votre gouvernement.

Vous vous rendez compte une femme. Quand j’y pense, je frémis. Mais qu’est-ce que l’on apprend à nos diplomates ?

Je sais le personnel de maison n’est plus ce qu’il était. La qualité se perd. Et puis avec la chaleur, l’énervement est vite arrivé. »

 

Je m’arrête là. Je suis tellement énervé et ulcéré par cette affaire que je risque de dire tout et n'importe quoi.

06:56 | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

06/08/2008

La Suisse doit-elle porter plainte ?

 

Kadhafi par là, Kadhafi par ici, toute la Confédération tremble.

Quel intérêt : aucun.

Madame Calmy-Rey semble préoccupée et dit travailler beaucoup pour pourvoir résoudre la crise.

Franchement c’est un non sujet.

Je suggère à notre ministre de plutôt se demander si l’utilisation de l’emblème de la Croix-Rouge par une armée, dans le but de tromper son ennemi, est acceptable.

Nous sommes dépositaire dans conventions de Genève et si nous ne sommes pas capables de la faire respecter, à quoi servons-nous ?

Il est maintenant établi que la Colombie a utilisé les signes distinctifs du CICR pour tromper l’ennemi et libérer madame Betancourt.

CICR.jpg

C’est grave.

Il y a des règles que ne peuvent pas être remises en questions.

La Croix-Rouge signifie trêve, zone neutre, protection.

Si les gouvernements s’en foutent alors les ambulances seront attaquées, serviront à transporter des soldats ou des munitions et les hôpitaux sans protections

Ambulance.jpg

Je suis peut-être un idéaliste et je me doute que cela arrive tous les jours, mais c’est un principe qui faut défendre avec force et conviction.

Madame Calmy-Rey, vous qui avez toujours les mots respect et droits de l’homme à la bouche, que cache votre silence.

Vous devez porter plainte devant le Tribunal International de La Haye.

La Colombie doit être condamnée.

Vous ne devez pas faire confiance à monsieur Uribe.

Au travail…

06:53 | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook |  Imprimer | | | |