02/09/2008

Il pleut bergère...

 

Combien de fois, vous avez pesté contre le temps exécrable des week-ends.

Vous avez l’impression que le ciel vous en veut et qu’à chaque occasion de sortie ou de déjeuner sur l’herbette, il « pisse » des hallebardes.

Et ce petit bidon, qui pointe sous votre chemise, est la conséquence d’un manque d’exercice involontaire. Courir ou marcher sous les gouttes, ce n’est pas votre truc…

Alors pourquoi cette profonde injustice ?

pluie2.jpg

Des chercheurs espagnols ont démontré qu’il est vrai qu’il pleut plus en fin de semaine. Il semble qu’il existe un cycle hebdomadaire du temps qui est beaucoup plus marqué en hiver.

La semaine, l’activité humaine étant plus intense, la pollution augmente. En fin de semaine, c’est l’inverse. Les polluants augmentent la formation de nuages et diminuent le rayonnement solaire.

Et voilà le travail.

A peine vous avez préparé le barbecue et ouvert le parasol que les premières gouttes tombent.

La solution, simple ; arrêter de travailler et instituer la semaine des quatre jeudis.

06:40 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Les commentaires sont fermés.