29/09/2008

Et si le vent était en train de tourner !

vent.jpg

 

La fixation des primes des assurances maladies a du retard cette année.

Pour une fois, la confédération n’a pas répercuté automatiquement les demandes des assureurs.

Sa décision d’exiger des baisses dans certaines régions est remarquable.

Enfin une prise de responsabilité politique.

Etonnant après toutes ces années de béni oui oui, où il existait une relation, quasi incestueuse, entre le pouvoir politique et le pouvoir économique.

Est-ce une façon pour monsieur Couchepin de tirer sa révérence avec panache ?

Ou est-ce la pression des gouvernements cantonaux, fatigués et fâchés par l’arrogance de SantéSuisse ?

Sûrement un peu des deux.

Mais pour moi, l’important c’est le retour du politique, au sens noble, dans le débat sur la santé et son coût.

Enfin des hommes et des femmes qui osent prendre leur responsabilité et qui affirment que la santé est affaire de société et non d’économie.

Il faut le dire et le répéter, même si je fatigue à la longue quelques uns, la santé n’est pas un marché.

Ce n’est qu’un début.

Il faudra rester vigilant.

Et continuer à demander la vérité sur les comptes des caisses maladies.

vent2.jpg

12:06 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Il semblerait que les autorités fédérales prennent enfin leur tâche sérieux. En agissant de la sorte, ils ne font que remplir leur fonction: restituer aux assurés sous forme de primes moins élevées le surplus perçu ces dernières années par les caisses maladie.
Contrairement à ce que prétendent les assureurs, il ne s'agit pas de supprimer ces réserves, mais de les ramener à des niveaux plus acceptables (10-20%, selon la taille de l'assureur) et pleinement suffisants pour faire face aux fluctuations des coûts.
Leur argument selon lequel il faudrait accroître ces réserves en raison des turbulences boursières laisse songeur dans la mesure où les coûts de la santé ne sont pas assujettis à la bourse. A moins que la part des réserves exposée en bourse ne soit plus importante que celle annoncée...

Écrit par : François Salina | 29/09/2008

Les commentaires sont fermés.