09/10/2008

Gravillons...

 

Gravillon.jpg

 

Il semble que le retour aux sources est à la mode.

Les urbanistes sont en train de repenser notre relation avec un élément essentiel, la terre.

Arrêtons de bétonner, de goudronner, revenons en arrière et réintroduisons le gravillon.

Dans ma ville, Carouge, cette idée est à l’honneur.

Génial.

Tiens si vous passez par chez moi, arrêtez-vous à la rue de la Débridée.

Vous allez pouvoir vous imprégner de cette culture New-Age.

Une partie du cheminement piétonnier est normal, l’autre recouvert de gravillon.

C’est moche et c’est déjà le « bordel ».

Déjections canines, mégots, papiers.

Les gravillons, eux, sont partis se promener tout alentour.

J’ai posé la question de l’entretien à l’inventeur de ce concept. La réponse m’a décoiffé, en fin pas tout à fait car je suis à moitié chauve, ou alors m’a fait tomber les brettelles (là encore c’est difficile, car même si j’ai un petit bedon, je n’en porte pas), bref méritais de figurer dans Bouvard et Pécuchet (relisez de toute urgence ce magnifique teste de Flaubert).

Il faut apprendre aux habitants à respecter leur environnement en leur montrant leurs déchets. Leur honte sera tellement grande qu’ils ne jetteront plus rien par terre.

Peut-être à voir…

Gravillon2.jpg

Par contre je plains l’employé communal qui va devoir faire office de salubrité publique.

Parce que fini le bon balai, la soufflante, l’aspirateur, la balayeuse… A la main, le nettoyage.

Lui, il va vraiment faire un retour à la terre.

13:16 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Et moi je plains nos bambins qui s'aventurent sur ce gravier qui contient du verre concassé!
Qui extirpera les éclats de verre incrustés dans les genoux d'un enfant qui aura eu le malheur de faire une chute sans parler des pattes des chiens?

Écrit par : M-G.Dumont | 14/10/2008

Les commentaires sont fermés.