26/11/2008

La violence faite aux femmes.

 

femmes battues.jpg

Je ne veux pas revenir sur les multiples articles, émissions, point de vue, parus hier.

Il est essentiel de parler de la violence dans le couple, des femmes martyres et battues. Une journée qui leurs est consacrée est une simple justice.

Je veux tout bêtement témoigné de ma petite expérience.

Comme toubib, je suis effrayé par le nombre de femmes battues que j’ai rencontrées lors de mes consultations. Pourtant je ne suis ni médecin de famille, ni psychiatre, mais rhumatologue.

Depuis 15 ans, je me suis posé et je me pose encore la question, comment réagir, comment aider. Nous vivons dans un pays où il est existe des structures adaptées à ce problème.

Mais encore faut-il que ces femmes acceptent de parler et surtout de prendre la décision de faire quelque chose.

J’en ai vu des bleus suspects, des lésions étranges, des chutes qui n’en sont pas.

A chaque fois, il faut apprivoiser, prendre du temps, attendre le bon moment. Il faut expliquer les droits, prendre des rendez-vous, soutenir.

Et puis lorsque la situation semble avoir évolué favorablement, le rechute (vous savez mon mari est redevenu gentil…) ou la fuite (le rejet du thérapeute).

Derrière toute cette tristesse, il existe souvent une histoire sordide d’enfance maltraitée, de parents alcooliques, d’inceste.

La vie est vraiment injuste. Certains tirent toujours la mauvaise carte.

Alors des journées comme hier, oui, mais comme toujours ; le lendemain le problème est toujours là et les mêmes femmes continuent à courber la tête pour se protéger des coups. Cela ne se passe pas loin d’ici. Cela se passe dans votre immeuble, sur votre palier, peut-être chez vous…

07:08 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

oui ca existe . les couples incompatibles aussi existent et les hommes abuses aussi ca existe . et l alcool et la drogue existent.

Écrit par : GILBERT | 08/10/2010

hélas combien d'hommes aussi sont délestés de leur personnalité par des femmes ayant plaisir à les rabaisser sans vergogne!

Écrit par : line.bielmann | 09/10/2010

je suis une femme battue depuis 4 ans, je suis devenu alcolique, mais ça fait 1an que j'ai arrété, à force que les gendarmes viennent à la maison, les systém sociaux m'ont retirer mais enfants pour 6mois les temp que je trouve un logement car j'ai quitter mon bourreau, il ma violé, quand je sors dehord g peur qu'il me tue, voilà.

Écrit par : orand | 23/03/2011

@orand, bravo pour votre grand courage de quitter votre bourreau et d'avoir arrêté l'alcool. Si vous avez peur encore demandez de l'aide aux services sociaux et à la police. Ils peuvent aider!

Écrit par : K. | 28/03/2011

bonjours: je comprend ces personnes et comme tous le monde je leurs dit de quitter leurs mari mais personne ne leurs dit vient chez mois quelque temps le temps de te remettre,de trouver un boulot,ou simplement te mettre a l’abri.il faudrait des gens pour celle qui le désire de changer d'air c'est a dire des gens du nord accepter des gens du sud et vice versa.
est bien je suis de cela j'ai 60 ans je vis a aix en provence dans un immeuble f4 seul en retraite et prêt a aider ces gens car les resto du cœur a qui j'ai proposer mon aide mon dit qu'il avez besoin de chèque et non de personnel .
si mon mail vous parvient tenez moi au courant,ont ne sauvera pas le monde mais apporté une pierre a l’édifice antoine

Écrit par : linares | 25/11/2011

Les commentaires sont fermés.