03/12/2008

"Freddy" Blocher et son super clone...

sérieB3.jpg

 

L’UDC (Union Des Cinéphiles) est décidément prolixe en scénario à suspense et champion dans la production de série B.

Après le « retour de « Freddy » Blocher », voici la suite des ses aventures, sur tous les bons écrans dès le 10 décembre 2008, avec un titre accrocheur en diable « Freddy Blocher et son super Clone ».

série B.jpg

Les grandes compagnies cinématographiques sont hyperjalouses et cherchent des idées pour relancer leurs productions.

Peut-être piquer le scénariste ou le metteur en scène.

Mais les bons acteurs ne sont pas légions et je vois mal le jeune premier, Pascal Couchepin, rivaliser avec la star Maurer.

Il faudrait peut-être se lancer dans le romantisme et prévoir quelques amourettes, ou alors carrément faire une série à la télé, genre télénovelas. J’imagine déjà le titre : « les amours impossibles du Conseil Fédéral » (7000 épisodes prévus).

sérieB2.jpg

Aux dernières nouvelles, les « Majors » ont décidé de négocier avec l’UDC, en vue d’un rapprochement ou pour parler français d’une « joint venture ».

Mes sources secrètes me parlent d’une super-production, mais promettez moi de garder le secret, appelée « Freddy Blocher et le massacre à la tronçonneuse ».

Mais, il semble que d’irréductibles gaulois, ou cinéastes indépendants, regroupés sous le nom étrange de « groupe 13 » désirent lancer une campagne de boycott pour promouvoir le cinéma d’auteur et de terroir.

Le canton de Vaud a été choisi pour les paysages et surtout pour ces deux vedettes de poids.

 

Comme d’habitude, toutes les sorties de film se font pour Noël et nous risquons une indigestion.

Bref nous vivons une époque FOOOORMIDABLE, et là je pense, avec une larme à l’œil, au grand acteur tragédien de l’époque du muet, monsieur Oggi.

07:14 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

L'incroyable Hulk, qui nous rejoue la fable du crapaud ... qui veulent entrer au Conseil Fédéral.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 03/12/2008

Les commentaires sont fermés.