05/12/2008

Un enterrement de première classe...

médecin famille3.jpg

 

J’en ai déjà parlé mais il faut des fois dire et savoir redire les mêmes choses.

Plus les mois passent, plus les jours défilent, plus je me rends compte que le médecin de famille n’intéresse plus personne.

J’imagine un enterrement de grande classe avec larmes de crocodiles à profusion et discours élogieux.

Monsieur Couchepin désire sa disparition, les assurances maladies suivent en se frottant les mains.

Cela ne sera probablement pas tout à fait ce que j’imagine. Mais même si physiquement il persiste, à quoi va-t-il bien servir.

A faire du tri sans aucun moyen de poser correctement un diagnostic ?

Un sous-médecin derrière un petit bureau avec tout plein de tampons et de formulaires.

Disparition de la radiologie au cabinet.

Disparition du laboratoire au cabinet.

Formation insuffisante.

Manque de candidat.

Tout est fait pour le tuer ou peut-être pour le museler.

médecin famille2.jpg

De toute façon, les grands pontes ne vont jamais chez le médecin du village, ils exigent toujours d’être pris en charge par le meilleur spécialiste. Connaissent-ils vraiment ce qu’est un médecin généraliste ? J’en doute.

Et savez-vous qu’elle est la solution qui pointe le bout de son joli nez.

Le remplacement du médecin de famille par une infirmière spécialisée capable de prendre une anamnèse et de faire un statut clinique.

CQFD

Meilleure marché et probablement payée directement par les assurances.

Je sais, je suis parano, rassurez moi…

médecin famille.jpg

07:03 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Cher Dr Bertrand Buchs,

Je vous capte 5/5. Oui, on devrait plus faire appel et écouter son médecin de famille, avant de courir les centaines de spécialistes. C'est la maladie des citadins ! Et devinez, qui se plaint de la cherté du coût de la santé ?

Ai-je tort, ai-je raison, la plupart des médecins soignent les malades avec la panoplie de médicaments à disposition, au lieu de chercher les causes (par manque de temps ?). Au lieu de se confier à son médecin, on préfère courir le psy.
Ceux-ci ont surplanté les confidents, tel qu'un ami ou prêtre, personnes de confiance (confession).

Docteur, préférez-vous aussi préscrire des médicaments (poison doux?) au lieu de vous renseigner sur les dernières thérapies? Prendre soin de sa santé par différentes méthodes (Yoga, marcher dans la nature, écouter la musique, lire etc., tout court prendre du temps pour soi pour maintenir son capital santé vous dit quelque chose? Et la dernière trouvaille le Bio-magnétisme pulsé vous dit quelque chose? (voir sous Google: Bemer) ! Le magnétisme existe et les physisiens au service de la santé ne sont pas des charlatans, or les médecins (actionnaires?) les ignorent pour la plupart du temps et préfèrent soutenir l'industrie pharmaceutique et chimique !!!
Et pour conclure, ne trouvez-vous pas les génériques trop cher, vu que les frais de recherches sont amputés? Pour moi, un nouveau commerce s'est créé et M. Prix ou Couchepin devrait intervenir. Ces millions économisés feraient du bien pour abaisser le coût de la santé, mais les actionnaires ne sont probablement pas de cet avis. Suis-je dans le faux ?
Que me répondez-vous à cela ? Bonne journée et bien dà vous
Bruno Mathis

Écrit par : Etoile de Neige | 05/12/2008

je suis à Genève de 93 et je n'ai toujours pas un médecin de famille, j'ai essayé fortement d'en trouver un, je me suis confrontée toujours à l'usine, je n'ai jamais réussi à avoir un entretien de plus de 20 minutes chez les médecins que j'ai fréquenté, est ce que en 20 minutes on peut se dénommer un médecin de famille de quelqu'un ? un médecin peut savoir quelque chose sur votre santé et votre parcours santé en 20 minutes ? ou alors avoir la grippe, une bronchite ne sont plus de maladies ? il faut avoir un cancer , se casser une jambe ,pourquoi s'intéresse à notre santé ? être en bonne santé n'est pas un symptôme intéressant ? je ressens ce mépris de la part des médecins en retour , autant les gens vont voir un médecin parce que elle vont mal, j'ai renoncé à mon control de bonne santé car si je vais demander un bilan de santé, je me suis déjà fait dire , " je ne sais pas pourquoi vous êtes venue, vous allez tout à fait bien" comme si ne pas être malade comportait une chose dont l'on doit avoir honte, après ils viennent nous bassiner avec l'histoire de la prévention sur les grandes maladies, on va prévenir quoi si au control de bonne santé on est les mal venus , et que suite à sa vous avez de la peine à sentir que ce médecin puisse être votre médecin de famille ? moi le mot famille est basé sur d'autres considérations humaines que celle d'un temps de 20 minutes..
je continuerai à aller à l'hôpital, là ils vous traitent à la chaine , mais ils ne s'en cachent pas eux ..

Écrit par : luzia | 05/12/2008

je demande pardon pour les fautes d'ortho, argh...

Écrit par : luzia | 05/12/2008

La médecine académique est devenue tellement pointue qu'il en résulte une spécialité à part entière.
Alors que l'assurance de base devrait couvrir les soins de base, elle est sommée de couvrir les soins
de protocoles souvent très coûteux.
Cette médecine occupe tellement de place dans la société qu'on en vient à parler des coûts de la santé au lieu de parler des coûts des soins remboursés par l'assurance de base.
Il est aussi étrange que pour solutionner les problèmes de coûts, il n'est question que de toutes sortes de rationnements dans le système en jeu, voire de créer des postes occupés par des infirmières, formées elles-mêmes par le système académique. Il existe pourtant des praticiens de santé capables de soigner beaucoup de dysfonctionnements aigus ou d'améliorer beaucoup de maladies chroniques.
Leur existence est complètement scotomisée alors qu'on pourrait avoir recours à eux, ce qui serait plus efficace dans bien des cas de pratique courante, par conséquent plus économique.
Il est temps de créer l'organisation d'un système unique de santé où l'on distingue les méthodes qui maintiennent en bonne santé et rétablissent des déséquilibres de celles qui s'occupent de pathologies avérées. Le troisième pilier (on n'a jamais rien établi sur deux piliers!) permettrait l'enseignement des personnes afin qu'elles connaissent mieux leurs fonctionnements et puissent plus rapidement répondre aux besoins de leurs corps. Je suis vraiment frappée du manque de connaissance et de bon sens de personnes cultivées et intelligentes quand il s'agit de comprendre ce qu'elles vivent et de gérer au mieux leurs santés.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 05/12/2008

PRENEZ SOIN DE VOTRE SANTE - PRENEZ DU TEMPS POUR VOUS !
... et d'ajouter, bravo pour l'excellent commentaire du Dr Marie France de Meuron et qu'il faut, en 3e ressort, en plus de l'hygiène de vie (Yoga, Gym, marche, Loisirs) utiliser les dernière techniques, en mariant physique et médecine : Le Bio-magnétisme pulsé ( voir sous Google: BEMER) ou le site www.therapie-bemer.ch, qui vous dévoile tous ses effets bénéfiques ! (thérapie: 8, 12, 16 ou 20 minutes par jour suivant le but recherché)
Par irradiation:
1) meilleure circulation du sang
2) meilleure récupération
3) meilleure résistance (fortifie le système immunitaire)
4) guérison de certaines maladies sans médicaments
etc.

Bien à vous
Bruno Mathis (079/605.14.13)

Écrit par : Etoile de Neige | 06/12/2008

Enfin une bonne nouvelle! Infirmière,je vois avec crainte mon activité grignotée par: les jeunes (moins payées), les étrangères (encore moins payées), les ASSC (encore encore moins payées).
Marre des paperasseries et tracasseries administrativo - juridico - qualitativo - assuranço - sécuritaires.
C'est avec grand plaisir que je vois s'éclaircir mon avenir professionnel et je regrette de ne pas habiter Genève car je viendrai bien travailler chez ce bon Dr Buchs. Ah! Ah!

Écrit par : christine walpen | 06/12/2008

Les commentaires sont fermés.