20/01/2009

L'air du temps...

Internet.jpg

 

 

 

Je suis préoccupé.

Cette histoire d’e-voting me tarabuste.

Je n’ai pas confiance.

L’Etat de Genève m’assure que tout est sous contrôle. Qu’une fraude n’est pas possible et que je peux, les yeux fermés (je vous l’avoue c’est difficile), voter depuis mon ordinateur.

Je n’y crois pas.

Et puis est-ce nécessaire ?

Ne sommes-nous pas en train de suivre un effet de mode ?

Ne sommes-nous pas en train de titiller notre amour propre en démontrant urbi et orbi que Genève est en avance sur le monde visible et invisible ?

Je n’arrête pas de lire qu’il faut faire gaffe avec l’informatique.

Que dès que nous allons sur Internet, nous sommes suivis à la trace, qu’une meute de personnes pas très ragoutantes vous attend au tournant avec un grand gourdin.

Bing, votre numéro de carde de crédit est copié, votre compte en banque est fouillé et vous vous retrouvez en caleçon dans la rue.

Franchement, je n’ai pas envie de voir mon pire ennemi élu, parce que son petit neveu est un génie en math.

Imaginez qu’un parti extrémiste obtienne une majorité stupéfiante !

Je suis rétrograde, oui je le confesse.

Je n’ai rien compris au progrès.

Je suis nul.

Mais je vais voter non.

Internet2.jpg

07:06 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Docteur,

vous avez au combien raison de vous méfier.

De plus, la "brochure explicative" n'expose pratiquement aucun point négatif. 69 lignes de pour, pour 6 lignes de contre arguments.

Un exemple type de ce qu'est l'information auprès de la population.

La fraude est possible à différent niveau.

De plus, il est lieu de souligner que l'objet :"vote par Internet" contient aussi la modofication de l'article 48 alinéa 4 de la Constitution qui confèrera, si nous acceptions l'objet, tout pouvoir au Conseil d'Etat pour nommer la commission éléctorale.

C'est à dire l'absence d'un contrôle démocratique sur l'ensemble des opérations électorale.

On pourrait croire à une mauvaise plaisanterie, mais c'est bien écrit noir sur blanc.

Bon pied, bon oeil, bien vu Doc !

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 20/01/2009

D'accord avec Stéphane et avec vous, Docteur: appliquer aveuglement une technologie, juste parce qu'elle est techniquement possible, c'est de la bêtise.

Il aura fallu des siècle pour obtenir le droit de vote. Ce serait vraiment stupide de se le faire voler en un claquement de doigt, parce qu'on aime les gadgets.

Écrit par : Fufus | 20/01/2009

Quitte à être traité d'obscurantiste et ne pas être de mon temps, je n'ai
moi aussi pas confiance et j'ai voté non.

Écrit par : bidouille | 20/01/2009

Les commentaires sont fermés.