28/01/2009

Caméras de surveillance...

 

caméras2.jpg

Le mot fait peur.

Flicage, délation, société totalitaire ou prévention, diminution de la violence.

Le PDC est à l’origine de la motion déposée devant le conseil municipal de Carouge.

Son but est de combattre le sentiment d’insécurité d’une grande partie de la population carougeoise. Et surtout d’ouvrir le débat sur les incivilités commisses par une minorité.

Le problème existe et il ne sert à rien de fermer les yeux et de se boucher les oreilles.

Si vous vous promenez dans Carouge le dimanche matin, vous pourrez constater de multiples déprédations. Oh pas trop grave, vitres brisées, tessons de bouteille par terre, déjections dans les allées, rétroviseurs arrachés, antenne tordue, décoration florale détruite.

Faut-il laisser faire, souvent par sentiment de peur.

« Je ne veux par intervenir car je vais me faire casser la gueule. »

Et puis comment faire des remarques à des gens complètement bourrés.

La castagne est au rendez-vous de la rue Vautier.

L’alcool coule à flot. Les mélanges sont détonants.

Les caméras de surveillance ne sont pas la seule solution.

Il faut également que l’Autorité (police cantonale, communale et travailleurs sociaux) soit présente sur place.

Il faut se poser la question de la vente de l’alcool au mineur et de leur présence dans la rue après minuit.

Certaines règles de vie doivent être respectées.

Nous n’avons pas le droit de laisser la rue à certain parce que nous n’osons plus intervenir.

caméras3.jpg

06:53 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Les milieux qui prônent l'installation de ces caméras à chaque coin de rues, ne sont-ils pas les mêmes qui rognent sur les dépenses sociales, les effectifs policiers et/ou d'éducateurs de rue, qui placent la sacro-sainte liberté de vendre à peu près n'importe quoi à n'importe qui et à n'importe quelle heure?

Je pose la question.

Écrit par : Olegna | 28/01/2009

Les antis-caméras sont simplement des gens qui n'ont pas la conscience tranquille ! Le type qui n'a rien à se reprocher se fout complétement de savoir si il y a des caméras ou non.

Écrit par : Octave Vairgebel | 29/01/2009

Pas d'accord M. Vairgebel.
Ce sont d'abord des gens qui ont la conscience éveillée...
Imaginez qu'une caméra suive 24h sur 24 vos faits et gestes dans tous les espaces publics,
que vous n'ayez aucun contrôle sur qui regarde derrière la caméra, sur ce que l'on fait des données enregistrées...
A part faire confiance aveuglément à la bonté et à l'honnêteté intrinsèque de l'être humain, il me paraît légitime, pour toute personne éprise de liberté, de ne pas peindre le diable sur la muraille mais au moins de s'interroger et de rester vigilant sur les dérives possibles de ce système hypersécuritaire qui se met en place partout, sans parvenir d'ailleurs à rassurer les citoyens...
Je serais curieux de savoir si Londres, qui est truffée de caméras, a vraiment vu son taux de criminalité baisser...
De plus, les deux jeunes qui ont mitraillé leurs camarades de Columbine, les meurtriers du petit enfant anglais lapidé, certains terroristes de l'attentat de Bombay ont été filmé...Cela peut faciliter l'identification et l'arrestation des criminels, mais les caméras ont-t-elles protégé les victimes?

Le principe de précaution doit toujours primer sur les solutions faciles, trompeuses et potentiellement dangereuses...

Écrit par : Olegna | 29/01/2009

Bonjour,

Je suis Antoine Rezvani et je propose des sites internet areswebstudio pas cher grace a la sous traitance offshore.
N'hesitez pas a me contacter : ares web studio

A bientot

Antoine

Écrit par : Antoine | 28/06/2010

Les commentaires sont fermés.