03/02/2009

Encore une différence fondamentale entre les femmes et les hommes...

 

Nous venons de faire, à Genève, la découverte du siècle.

Des chercheurs de chez Firmenich ont reniflé les aisselles de 24 hommes et de 24 femmes qui venaient de faire un bon effort physique.

aisselles.gif

Ils voulaient se rendre compte si cela puait bon.

Et bien pas du tout.

Tenez-vous bien ; les femmes sentent les oignons et les hommes le fromage.

Terrible constat, cause probable de divorce, je ne supporte pas l’odeur des oignons frits.

C’est donc chimique.

La réaction ne s’est pas fait attendre. Des râleurs d’autres contrées éloignées, jaloux de cette avancée scientifique, ont prétendu que ces résultats n’avaient aucune valeur car les odeurs variaient selon la diète et la génétique.

Je peux témoigner, et je demande votre collaboration, que les femmes sentent les oignons dans le monde entier.

Par contre les hommes sentent le camembert en France et le gruyère en Suisse.

aisselles3.jpg

 

 

06:40 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Les commentaires sont fermés.