19/03/2009

Le 17 mai, vous pourrez aller à la pêche...

pêche3.jpg

 

 

 

A quoi cela sert d’aller voter si votre avis ne va, de toute façon, pas compter.

Monsieur Couchepin vous l’a dit très clairement ; si le peuple suisse accepte la réintroduction des médecines complémentaires dans l’assurance de base, il n’appliquera pas cette décision.

Il est en verve le coquin.

Nous allons finir par le nommer Empereur de Martigny et alentours.

Mais alors à quoi sert mon avis un tant soit peu éclairé.

A rien.

Avec ce genre de prise de position, il est sûr que les personnes qui étaient contre vont changer d’avis juste pour le chicaner.

Le débat démocratique, on oublie.

Le parlement…en fin de compte c’est quoi le parlement, ah oui des bavards qui n’ont rien compris.

Bref vous bâchez, vous allez acheter une canne à pêche et vous allez rejoindre nos amis « le ni oui ni non mais tout au contraire ».

Ah oui autre chose.

Si vous voulez que cela change alors vous n’avez qu’une solution venir aux Bastions, le 24 mars à partir de 17h30, pour soutenir l’ensemble des professions de la santé et l’association suisse des patients dans son combat contre la politique (mais peut-on parler d’une politique) actuelle de la santé.

pêche2.jpg

07:00 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Un notaire de formation, membre d'un parti conservateur, homme entêté et insensible, on ne comprend pas comment M.Couchepin peut diriger le Département de Santé. Aujourd'hui, le Premier Ministre anglais M. Brown fait son mea culpa médiatique pour s'excuser de la dégradation du système de santé public qui a fait selon la Commission mis en place, un nombre de morts à l'hôpital qui a dépassé de 400 à 1200 personnes la norme entre 2005 à 2008. M. Brown était interrogé au sujet du rapport de la Commission des soins médicaux, rendu public mardi, qui a dénoncé des conditions "choquantes" à l'établissement de Stafford et des défaillances "à virtuellement tous les niveaux". Certains patients étaient laissés sans soins des heures durant, dans des lits souillés voire dans d'atroces souffrances. Le tri des malades arrivés aux urgences était parfois effectué par des réceptionnistes sans expérience médicale. Et des moniteurs cardiaques étaient éteints parce que les infirmières ne savaient pas les utiliser. (Source : Romandie. CH). Je pense qu'un démantèlement des structures médicales en Suisse, qu'un manque de médecins dû au "numerus clausus" mis arbitrairement par Berne sans projection des besoins dans l'avenir et que la privation de laboratoires dans les cabinets médicaux sont des signes avant-coureurs d'une dégradation future qu'il ne faut pas sous-estimer. M. Couchepin si le peuple décide autrement que votre "petite personne", vous devez en prendre compte et rectifier le tir, vous êtes élu par le Parlement et en Suisse, les comportements des Conseillers Fédéraux incompétents, têtus, voire dangereux pour la démocratie sont immédiatement sanctionnés. M. Blocher a subi ce sort, vous devriez vous méfier.

Écrit par : demain | 19/03/2009

voila , juste pr dire que quoi u'on racont moi j'aime bcp lire ton bloh! ;)

Écrit par : Wiki | 07/04/2009

Les commentaires sont fermés.