24/03/2009

Jour historique

greve.jpg

Les toubibs sont en grève.

Et bien tant mieux.

Il a fallu que j’attende d’avoir 51 ans pour que je puisse m’initier aux subtilités du syndicalisme.

Bizarre qu’il faille en arriver là. Mais quand on a devant soi un mur valaisan à grandes oreilles, il est des fois nécessaire de montrer sa détermination.

Alors je rêve que brusquement la raison revienne, que la communication se rétablisse et qu’enfin on parle de la Santé, des besoins, des craintes, des maladies, de la prévention, de nos comportements, de nos besoins d’écoute.

Depuis ce jour de février ou j’ai lancé le « gros mot » de grève chez Pascal Décaillet et aujourd’hui : quel changement.

Enfin le débat est lancé, enfin les citoyens osent s’exprimer, enfin les politiques se réveillent et se rendent compte que les assurances maladies ont pris trop de pouvoir.

Monsieur Couchepin pense qu’après le 24 mars, nous allons nous essouffler et rentrer gentiment dans le moule. Et bien non, le plus dur est d’oser après tout est facile.

Rien ne va être comme avant. Le changement est programmé.

L’heure de la retraite a sonné, monsieur le Conseiller Fédéral.

14:02 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Nous sommes obligés de financer le pouvoir des assurances: stop à la Lamal!
il faut déplorer les agissements arbitraires de l'OFSP, pour faire peur aux médecins, aux patients et à la population, afin qu'ils restent pantois et muets devant les bénéfices des réserves (qu'il masquent par le secret commercial) et leurs gestions de la santé de cette population. La santé est chère mais l'argent est récolté pour cela et non pour la gestion calamiteuse que veulent nous masquer les assurances. Mais avant tout pour défendre les investissements consentis par des générations entière pour la formation des médecins, pour qu'ils leur donnent le maximum de leur savoir et de leur consciences pour promouvoir une "santé globale" meilleur, pour chacun de nous tous.
Merci pour votre prise de conscience!

Écrit par : la voix | 24/03/2009

Alors Buchs ? on pris un jour de congé, vous avez raison, le bon air il n'y a que cela pour vous remettre d'aplomb. Vous aviez mis une camisole j'espère, à votre âge les rhumatismes...On envisage de retravailler demain ou on se met à l'assurance?

Écrit par : ergonome | 24/03/2009

Les commentaires sont fermés.