09/04/2009

Mais que faire de nos sous ?

 

democratie5.jpg

Vous ne trouvez pas que la situation est étrange.

Lorsque tout va bien, les finances publiques ne sont pas terribles.

Alors que nous savons que nos prochaines années vont être très mauvaises, l’argent déborde des caisses du canton.

Mais de toutes façons, le sermon est toujours le même.

Il ne faut rien dépenser car nous n’avons pas d’argent.

Il ne faut rien dépenser car nous avons de l’argent, mais pour une courte durée.

Il est toujours difficile de voir ou d’apprécier une vision à long terme de la gestion de la chose publique.

Il faut bien satisfaire l’électorat.

Baisser les impôts, oui peut-être, mais pour devoir les remonter 1 à 2 ans plus tard, est-ce utile ? Ne faut-il pas une fois pour toute changer complètement notre fiscalité en soulageant véritablement les familles.

Investir, oui peut-être mais pourquoi faire de grands travaux, ne peut pas imaginer autres choses ? Ne faut-il pas profiter de cette crise pour repenser notre urbanisme, notre habitat, notre façon de nous déplacer ? Le projet Praille Acacias Vernet doit être révolutionnaire.

Nous nous rendons compte que l’Etat a peu de moyen d’influer sur le cours des événements s’il ne sait pas changer et surtout oser.

Il restera comme nous, en marge.

Il faut donc que nous repensions le rôle de l’Etat et que nous décidions de refonder notre système démocratique.

democratie4.jpg

07:35 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Les commentaires sont fermés.