17/04/2009

Torture

torture.jpg

Les américains ne doivent pas être fiers. Enfin peut-être qu’ils s’en foutent ou que leur conception des libertés civiques est différentes de chez nous.

Les rapports divulgués sur l’usage de la torture font froid dans le dos.

On vous répondra que c’était nécessaire. C’est toujours la même réponse.

On bidouillera les rapports pour démonter que de multiples attentats ont été évités, sans qu’aucune preuve ne soit apportée.

La torture ne peut et ne doit jamais être une réponse. Les renseignements peuvent être obtenus autrement.

Tout le monde peut torturer ou être amener à torturer. Il ne faut pas être un sadique. Monsieur tout le monde, s’il est respectueux des ordres, peut un jour endosser ce rôle.

N’importe quelle démocratie peut se mettre à « déconner » et à se transformer petit à petit en une dictature soft.

La force des USA a été de pouvoir se remettre en question et à admettre l’indicible.

Monsieur OBAMA a eu le courage de ne pas se taire. Il a immédiatement fait arrêter ces pratiques et il les a dénoncées.

D’autres n’ont pas encore eu cette force de caractère.

16:09 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Il reste maintenant à traduire en justice les exécutants et également les donneurs d'ordre.

Écrit par : Djinius | 17/04/2009

J'attends que M. Obana ait le courage d'annuler l'inique Patriot Act pour être sûr que tout ceci n'est pas que du pur marketing, mais j'ai peur d'être déçu...

Écrit par : Olegna | 18/04/2009

Les commentaires sont fermés.