20/04/2009

Tempête dans un verre d'eau...

Iran.jpg

 

 

 

Alors comme ça le président iranien est à Genève.

Sensass.

Le gouvernement de mon beau canton a bien compris l’importance du politiquement correct en évitant de mettre au premier plan le président du Conseil d’Etat.

Vous connaissez le jeu du Pierre noir. Et bien en politique international ce divertissement est très prisé. Avec un petit changement, éviter de serrer les mains indésirables et pas très propres.

Diablement difficile.

Il faudrait instituer des contrôles d’hygiène à l’entrée en Suisse.

Mains propres file de droite, mains sales file de gauche.

Comme nos douaniers n’ont plus grand chose à faire, voilà une nouvelle activité bienvenue.

Et puis il y a le Joker qui rend plus blanc tout ce qu’il touche.

Vous le connaissez, le Président des States.

Il a déjà commencé, Chavez, bientôt Castro, et peut-être prochainement notre bon président iranien.

A partir du shake-hand plus 1 seconde vous pouvez vous ruer, faire la queue, c’est permis de lui en serrer 5, pas de risque de contagion.

L’antidote diplomatique.

Bon mais en attendant qu’est-ce qu’on en fait des paluches iraniennes ?

07:16 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Les commentaires sont fermés.