22/04/2009

Dire et redire...

taser.jpg

 

 

 

Alors comme cela le groupe d’intervention de la police genevoise va être équipé du Taser.

Il semble que le gouvernement genevois n’a pas lu les multiples articles sur l’utilisation du Taser.

Vous savez ce pistolet que vous paralyse.

Il y quelques mois, la polémique avait fait rage, surtout dans les pays anglo-saxons.

La presse médicale avait clairement démontré le danger de cette méthode.

Il faut le dire clairement, cette arme tue.

A partir de là chacun peut avoir son opinion.

Utiliser l’argument de la non nocivité de la méthode et quasiment de la douceur de l’intervention est un mensonge.

Ce moyen d’intervention est aussi dangereux qu’une arme à feu, surtout chez des personnes en état d’extrême excitation ou sous l’effet de drogues.

Les policiers genevois doivent le savoir et en être conscient.

Le Taser n’est pas un mieux.

Et surtout, il semble, partant du faux principe de sa bénignité, qu’il est beaucoup plus facilement utilisé.

Cette décision ne s’imposait pas.

Mais en année électorale, il faut rassurer la population.

06:57 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Docteur,

poru avoir évoluer dans un monde professionnel où l'arme était nécessaire, je n'ai jamais apprécié le Taser justement parce que souvent et à tort, on l'assimile à une arme non létale.

Vous avez entièrement raison, c'est une arme comme les autres. Elle peut tuer. Le seul réel avantage, c'est que si elle ne tue pas, elle ne laisse pas de séquelle contrairement à une arme à feu qui en laisse forcément.

Cependant, nos policiers sont des gens admirablement bien formés, conscients et soyons en sûrs, les règles d'engagement du Taser devraient être ostensiblement les mêmes que pour l'arme à feu.

Partant du principe que nous avons confiance en notre police lorsqu'elle porte arme et munition, je pense que nous pouvons leur accorder notre confiance quant à la mise à disposition de cet "outil" supplémentaire.

Bien à vous Docteur,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 22/04/2009

Entièrement d'accord avec vous, docteur.

Les criminels ne méritent pas d'égards. La police doit être équipée entièrement d'armes à feu de type "hollowpoint", dont le pouvoir d'interception est supérieur à celui du Tazer, qui n'est qu'un gadget destiné à étancher la bonne conscience, et dont il est établi qu'il ne fonctionne pas à tous les coups à coup sûr.

Si quelqu'un est dangereux, il faut supprimer le danger sans chipoter avec des pistolets gadget. Soit on tire, soit on ne tire pas. On ne fait pas joujou avec des armes dont le but n'est pas de mettre hors combat à coup sûr le vecteur du danger.

Écrit par : j. nizard | 22/04/2009

Les commentaires sont fermés.