30/05/2009

Désobéissance civique...

Solidarite_sans_papiers.jpg

Alors monsieur Couchepin persiste et signe.

Très bien, moi aussi.

Donc, dans le cas fort improbable, où la taxe de 30 frs est acceptée, et bien je ne vous demanderai rien. Un point c’est tout. Je me mets en désobéissance civique.

Avez-vous lu le projet de loi ? Surréaliste ! Non pas surréaliste mais débile. Il est écrit en toutes lettres que la patient devra remettre en liquide, oui en liquide, 30 frs au médecin. Dans le cas contraire pas de consultation. Mais en quoi puis-je refuser de voir quelqu’un. J’ai prêté le serment de Genève (version moderne du serment d’Hippocrate). Il est clairement écrit que je ne dois pas me baser sur des critères financiers, éthiques ou religieux pour décider si je soigne, ou non, quelqu’un.  Donc la taxe de 30 frs va à l’encontre de mes devoirs.

Alors désobéissance.

Et je ne parle pas de mon rôle de banquier. Que fais-je faire à la fin de la journée de tous ces trente francs ? Je vais devoir tenir une caisse. Qui va vérifier.

Ce n’est pas le travail de mon assistante.

Donc désobéissance.

En cas d’acceptation de la loi, référendum garanti.

Il n’y a pas de le 30 frs, il y aussi la possibilité pour le Conseil Fédéral de baisser les tarifs sans consultation, d’une façon autoritaire. Donc il est certain que de nouveau nous allons en prendre plein « la gueule ».

Désobéissance

Quant à la consultation téléphonique, nous sommes pour, mais faite par les médecins et non les caisses maladies. Ce système existe déjà en Valais et dans le canton de Vaud pour les urgences. Genève va s’y mettre.

Mesdames et Messieurs les conseillers nationaux et aux états, dites non.

Sinon les médecins seront obligés d’entrer dans l’illégalité.

16:04 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Bon cher Bertrand, tout d'abord bonjour.

Je ne voudrais pas t'offenser mais tu commences à m'échauffer les narines avec sa Majesté Couhcepin. Tous les jours ce nom. Trouve lui un sobriquet, car chaque fois que je vois son nom j'ai le poil qui se dresse. Un grand merci de sa sagesse.
Amitiés.
François.

Écrit par : velen | 30/05/2009

Velen a raison, il est tuant ce personnage, pire encore il est de mon parti! Bof! Pour les fr. 30.-, le système est juste hallucinant! Moi qui ai la chance de ne pas avoir à consulter régulièrement un toubib (merci Dame Nature, j'espère que ça va durer), je trouve tout simplement cette proposition, à l'emporte pièce, ridicule et suspecte. M. Couchepin est-il à la solde de nos compagnies d'assurances ou tout simplement vit-il sur une autre planète? Si l'on veut passer de notre système, pas si mauvais,au système américain qui donne à qui a, ok! On n'est pas non plus obligé d'aller au tout social version PS, il y a un juste milieu en tout. Les caisses maladies font la fine gueule, toutefois leurs investissements immobiliers progressent et elles ne sont pas tendres avec ceux qui ne peuvent pas payer leurs loyers, donc ne font dans l'humanitaire! Elles font leurs affaires comme toute société, le profit d'abord! Donc, pas question de leur donner un tantum pour chaque consultation, c'est juste se moquer du monde. Je ne vais pas voir le toubib car il va me demander Fr.30.- avant que je m'écroule! et si je ne me relève pas, qui va payer? Ah oui! les héritiers et si je n'en ai pas? la société! Cool! Plaisanterie mise à part, son truc pour "aider" nos pauvres caisses maladie pleines de millions, je ne suis pas d'acord. La crise Ok! Je suis dans la gestion de fortune et je me dis que de toute façon tout le monde a perdu avec l'effet "domino" mais si les investissements ont été ciblés de façon intelligente, on attend tout simplement que les choses se calment et les valeurs sures reprendront du poil de la bête. Si par contre on a mal géré, on s'est littéralement planté, ce sera plus dur. Nos assurances, elles ont fait quoi? Faut voir! Je ne suis pas d'accord qu'elles répercutent leurs erreurs d'investissement sur leurs clients obligés puisque cette assurance est obligatoire. Donc pas de frais payés en direct! Non mais, on va faire une collecte pour Madoff si ça continue!

Écrit par : elicolli | 30/05/2009

On croirait vivre les tribulations d'Ubu roi. Monsieur Couchepin entend soumettre des mesures pour lesquelles il a été incapable d'avancer une estimation fondée des économies qu'elles pourraient produire. La comparaison de la Suisse avec le Burkina Faso avancée par Peer Steinbrück ne s'applique pas forcément au domaine de la fiscalité...

La gestion d'une taxe de 30frs remise en liquide au médecin avant toute consultation va soulever des problèmes de gestion administrative ainsi que sécuritaires. Une telle accumulation d'argent liquide nécessitera un équipement adapté (coffre) en plus d'un surcroît de travail. Il serait donc normal que Tarmed prévoie une position liée à la gestion de cette taxe.

Quant à l'effet de la crise sur la fonte des réserves, elle nécessite d'urgence une révision des règles afférentes à leur gestion. Les actifs des réserves devant actuellement être comptabilisés à leur valeur historique la plus basse, ils ne soient pas réévalués lors d'une reprise des marchés. Cela signifie que les assureurs pourront les revendre à qui bon leur semblera pour un prix inférieur à leur valeur réelle, et cela sans perte pour eux puisque les assurés auront essuyé l'ardoise avec la prochaine augmentation des primes. De quoi aiguiser les appétits...

Écrit par : François Salina | 01/06/2009

Les commentaires sont fermés.