02/06/2009

La panacée...

medicaments2.jpg

 

 

 

Alors comme cela, nous avons trouvé l’œuf de Colomb.

La baisse du prix des médicaments.

Excellent, mais un peu court.

De nouveau une mesure sparadrap.

Qui ne règle rien à part faire un peu mieux passer la pilule. Peut-être 12% à la place de 15 % d’augmentation.

Le problème du financement de la santé est toujours présent.

On sent bien que derrière ces décisions, il existe une espèce de panique.

Que faire vite !

Allez un petit coup de baisse et on n’y pense plus jusqu’à l’année prochaine.

Mais aujourd’hui la situation est différente.

L’augmentation de vos primes n’est pas due aux médicaments trop chers, aux méchants docteurs qui surfacturent et aux patients qui ne savent pas quoi faire de leur journée.

Mais à la mauvaise gestion de vos caisses maladies.

Le 1er janvier 2010 vous allez payer leurs erreurs.

Mais aucune mesure n’a été annoncée pour mettre un peu d’ordre dans les comptes des assurances.

Intouchables…

06:58 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Oui vraiment intouchables:
http://www.lecourrier.ch/index.php?name=NewsPaper&file=article&sid=442572

Écrit par : la voix | 02/06/2009

Je pensais que seulement le peuple américain était maintenu dans l'ignorance des débats politiques. Or je suis tristement obligé de constater que la revue, qui soutient votre blog et ceux des autres, n'a pas fait voix des décisions des chambres comme relatés dans "Le Courrier". Il n'existe pas de débat publique et de compréhension des enjeux de la santé, car la presse est muselée.
J'ajouterai que l'enjeu de la santé est au-delà de l'occultisme savoureusement entretenu par les assurances. Les banques se goinfrent des masses monétaires accumulées par les assurances, des crédits distribués à la population pour boucler les fins de mois, des crédits bancaires qui ne seront jamais remboursés, et des états qui s'endettent pour soutenir les patients devant un système assecurologique qui ne voit que son profit privé comme vous l'avez déjà souligner.

Écrit par : la voix | 05/06/2009

Les commentaires sont fermés.