04/06/2009

Où en est-on ?

grippe4.jpg
grippe3.jpg

 

 

 

Alors cette grippe du cochon ?

Le soufflé médiatique est en train de retombé.

L’OMS reste sur le qui-vive.

L’Australie teste tous les cas de grippe.

Et oui, l’hiver arrive dans l’hémisphère sud.

Donc c’est par là bas, où les gens vivent à l’envers, que cette pandémie risque de faire des dégâts.

Alors ils ont posés la question qui tue : quel est le pourcentage des soignants qui seront fidèles à leur poste en cas d’urgence sanitaire ? (The Medical Journal of Australia, vol 187, p 676 et BMC Health Services Research, 10.1186/1472-6963-9-30)

Réponse: entre 60 et 80 %.

Pas mal.

Il faut impérativement éviter deux problèmes : premièrement que les soignants tombent malades et deuxièmement qu’ils n’aient pas les chocottes.

Question à 1000 francs : comment faire pour s’assurer de leur loyauté ?

Tout simple, il est nécessaire qu’ils se sentent valoriser dans leur activité professionnelle et surtout que l’Etat leur fournisse gratuitement les médicaments ou les vaccins pour éviter qu’ils tombent malades. Et cerise sur le gâteau, cette prestation doit obligatoirement être étendue à toute leur famille.

Tout simple, car 40 % de soignants en moins dans un hosto et c’est la catastrophe assurée.

06:56 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Les commentaires sont fermés.