09/06/2009

Sacrebleu...

prostate.jpg

 

 

 

Voilà t-il pas que les femmes ont une prostate.

On ne peut vraiment plus se fier à rien.

Mon côté machiste en prend un méchant coup.

Bienvenue au club.

Monsieur Sharon MOALEM biologiste et neurogénéticien à la « Mont Sinai School of Medecine » de New York l’affirme dans un article du journal « NewScientist » (n° 2710, www.NewScientist.com).

Elle se situe au même endroit que chez l’homme et elle fonctionne.

Il semble, au miracle, que sa localisation corresponde au fameux point G du docteur Ernst GRÄFENBERG.

La découverte c’est faite en étudiant des femmes qui éjaculent durant un rapport sexuel. Et la composition de l’éjaculat est la même que chez l’homme (« The Journal of Sexual Medecine », vol 4, p 1388).

Mais alors à quoi cela sert, Docteur ?

Vous n’allez pas me dire qu’Hippocrate avait raison ? Lui qui avait imaginé que la conception était le fruit du mélange de la semence féminine avec la semence masculine.

Allez, pas de mouron. Il semble que le liquide séminal protège contre les infections en empêchant les bactéries de remonter dans la vessie.

En fin de compte, cette nouvelle est logique. Nous sommes faits la même chose au départ, puis nos organes évoluent différemment. Les hommes ont bien des seins…

Bigre, la frontière des sexes n’est pas si claire.

07:01 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Les commentaires sont fermés.