24/06/2009

Sacré inconscient...

inconscient.jpg

 

 

 

Vous connaissez ce principe : la première impression est la bonne.

Vous avez tous fait l’expérience de revenir sur une décision, après une profonde réflexion et vous rendre compte que vous êtes fourvoyés.

Par exemple, j’essaie depuis des lustres de gagner à ce jeu crétin de la Coop.

Vous savez ce jeu de carte où il faut deviner si la carte suivante est plus haute ou plus basse que la précédente.

Et bien à chaque fois, ma première impression est juste et mon esprit cartésien se trompe.

La même chose avec les queues dans les aéroports. Mon inconscient me dit la troisième à droite et mon esprit pratique qui a passé en revue l’âge, la quantité de bagage, la couleur des cheveux de l’hôtesse et la vitesse du vent me fait prendre le deuxième à gauche. Et là vous vous rendez compte que l’ordinateur est tombé en panne, que le billet de la dame, en début de file, n’est plus valable et qu’elle ne parle aucune langue connue.

Et bien monsieur Ap DIJKSTERHUIS, de l’université d’Amsterdam, a démontré que notre première impression était la bonne.

Se dire, allez, je vais passer une bonne nuit avant de me décider, ne sert à rien.

Génial pour faire les courses.

Vous pouvez avec votre chariot foncer comme un bolide, se servir à toute vitesse et vous ruer à la caisse. Et vous aurez tout juste.

Vous voulez acheter une voiture, je sais c’est ringard par les temps qui cours, même chose. Vous entrez, vous n’écoutez surtout pas le vendeur et vous dites, c’est celle là.

Bon si cela ne marche pas, vous irez vous plaindre à Amsterdam.

06:56 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

C'est pas si simple, l'inconscient est parfois farceur, surtout si vous l'emmerdez,et c'est souvent le cas,avec votre conscience de savoir tout faire.

Écrit par : ver00 | 19/02/2010

Les commentaires sont fermés.