02/07/2009

La cour de récréation...

cour.jpg

 

 

 

Et que je te fais un croche-patte, et que je vais me plaindre à la maîtresse et que je boude dans mon coin.

Ce spectacle là c’est tout les jours dans la presse, sur la voie publique, et à la radio.

Le cirque…

Et pourquoi…

Et bien au sujet du quartier Praille, Acacias,Vernet.

Il y a vraiment des « pav » que se perdent.

Le projet n’a pas encore débuté que les blocages sont là.

Franchement on n’arrivera jamais à rien dans notre beau canton.

Assez de ces caudillos, de ces abbés de cour, des ces doctrinaires qui savent et qui pensent, toutes les 3 minutes, pouvoir sauver le monde.

Laissons travailler les urbanistes et jugeons sur un projet.

Regardons les réalisations des autres.

Écoutons-les sans a priori.

Mettons de côté les idéologies et essayons de faire autre chose.

Du panache.

Les réactions négatives sont d’un autre siècle.

Nous pouvons créer une nouvelle ville, une nouvelle façon de vivre la ville et que voyons-nous ?  Le combat stérile des pseudo-pauvres contre les pseudo-capitalistes.

Il faudra du temps pour que quelque chose de cohérant puisse être proposé à la population.

Le nombre de logement, le nombre de places de travail, les espaces verts, les équipements publics se décideront naturellement.

La seule que je demande aux élus, c’est d’arrêter de se chamailler, d’ouvrir leurs esprits à la nouveauté, à l’impensable et de faire œuvre de pionnier.

07:12 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Les commentaires sont fermés.