03/08/2009

Le chômage augmente-t-il le taux des suicides ?

Crise19292.jpg

 

 

 

A première vue, nous avons tous l’impression que oui.

Nous gardons à l’esprit ce qui s’est passé pendant la grande dépression de 1929.

David STUCKLER de l’université d’Oxford ont publié dans le magazine médical « The Lancet » une très intéressante étude (www.thelancet.com).

Il a étudié les statistiques de décès de 26 pays européens de 1970 à 2007. Il a également intégré les chiffres du chômage, du PNB et des dépenses sociales.

Si le chômage augmente de 1 %, les suicides s’accroissent de 0.8 %. Il a également mis en évidence que les meurtres suivaient la même courbe.

Si le chômage augmente de 3 %, les suicides s’élèvent de 4.4 % et les meurtres de 6 %.

Cela fait froid dans le dos.

A méditer.

crise 1929.jpg

Il est donc primordial de tout faire pour éviter les pertes d’emploi.

L’insécurité est souvent en lien avec des situations précaires.

Seul point positif, les décès, dus aux accidents de la route, diminuent en parallèle de 1.4 %.

06:39 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Pardonnez mon impertinence, mais on peut aussi dire de manière encore plus certaine que le suicide n'augmente pas le taux de chômage.

Écrit par : Mère | 03/08/2009

Les commentaires sont fermés.