21/08/2009

Notre triste clown

 

A quoi peut-il bien servir, notre bon président de la Confédération.

Il n’a toujours pas compris qu’il n’est plus un chef de bureau mais notre représentant symbolique. Il est, à ce poste, plus que lui-même, il est la Suisse.

Il doit représenter notre objet de transition, notre totem.

Merz4.jpg

Il doit avoir de la grandeur et du panache.

Pourtant, il est né pas loin de la source de nos mythes fondateurs. Il devrait le savoir, il devrait le sentir.

Et bien… rien de rien.

Vite fait bien fait.

Sauvons dans l’infamie quelques millions.

Et nos otages ? Et bien qu’il reste en Lybie pour la gloriole d’un psychopathe.

La Suisse a-t-elle une politique étrangère ?

Ne faut-il pas tout bêtement supprimer ce département inutile ?

J’ai honte…

Oui j’ai honte…

Du vent, nos traditions, notre combat pour le respect de certains principes. La liberté de l’Homme, le respect des conventions de Genève.

De la poudre aux yeux ou encore une Genevoiserie ?

A force de détruire ce qui semblait nous réunir, nous sommes peut-être en train de voir notre communauté disparaître.

La Suisse n’a plus aucune utilité pour nos voisins et amis.

Nous avons cru que de rester en dehors de l’Europe allez nous permettre de nous renforcer.

Depuis un funeste vote, nous ne sommes plus rien.

A force de se croire unique, nous nous attirons que mépris ou simplement condescendance.

L’avenir de la Suisse est dans l’Europe.

Delamuraz revient, nous avons besoin de toi.

07:03 | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Hello Bertrand,
Excellents propos. En effet, notre Président représentatif a été le théâtre d'une pièce mal jouée. Nous pourrions dire que le rideau s'est baissé sur cette pièce en plusieurs actes de manière cavalière. Quant à dire que le "Chef" de l'Etat est un clown, je le pense comme toi et j'irais jusqu'à dire qu'il a été un instant de son mandat le bouffon du Conseil Fédéral.
Penses-tu que l'image de la Suisse soit ternie ?
Amitiés
Fr.

Écrit par : velen | 21/08/2009

Quand vous dîtes l'Europe, ayez l'obligeance de préciser l'Union européenne, ou l'Europe politique. Ce dernière est constituée de qui? En priorité, de la France. Elle a troqué les morts de l'UTA pour du pétrole pas cher. Idem pour le grand "ami" qu'est le Royaume-Uni avec l'attentat de Lockerbie. Il y a aussi l'Italie, qui ré-entre de plein pied dans "son ex-colonie". Oui, c'est clair, l'UE aurait défendu les intérêts de quelques 7 millions de Suisses face à l'intérêt général des Grands européens...N'importe quoi!
Et Delamuraz, souvenez-vous, est responsable du fiasco du vote sur l'EEE...parce que lors de la négociation du texte, il était tout simplement incompétent à comprendre ce qu'il se passait...ne parlant pas bien l'anglais! Merz et feu Delamuraz ont simplement la similarité d'assurer une continuité dans l'incompétence du CF...

Écrit par : Deng | 21/08/2009

A sa place j'aurais au moins la pudeur de démissionner. Sinon, il doit bien y avoir une procédure d' "impeachement" prévue pour le cas ?

J'ai honte pour la Suisse. UBS, Lybie, nous touchons le fond.

Écrit par : Nany | 21/08/2009

Effectivement bien triste clown que nous avons là. Pourtant sur cette affaire, nous avions si bien commencé... pour finir si mal.

Écrit par : wallen-ch | 21/08/2009

Mes chers interlocuteurs, je vois cela d'un autre oeil. Il faut peut-être changer vos lunettes, car Hans-Rudolf a été envoyé par le lobby suisse pour sauver notre économie. Il a été envoyé au casse-pipe, à la place de Moutinot. Seulement ce dernier n'aurait pas fait le poids, malgré sa stature, à Tripoli! Vous êtes les premiers à vous plaindre si cela touche votre porte-monnaie. Et cette fois, je vous assure, cela le touche. Nous avons déjà perdu des millions et cela coûtera encore à l'Etat de Genève, en plus de la perte fiscale de notre industrie, subie grâce à notre obstination ou est-ce l'arrogance?
Je maintiens que la Police n'a pas fait dans la dentelle et pour cela nous payerons, parole de Charles (Poncet) et de moi. La seule chose regrettable, qu'il n'ait emmené dans ses bagages les 2 malheureux otages. Cela aurait au moins économisé 2 billets simple course Tripoli-Genève-Berne, où une grande réception les attend.
Permettez-moi d'ajouter un autre son de cloche:

Et dire que par la politicienne PDC Anne-Marie Von Arx-Vernon le scandale, bien malgré elle, est arrivé. Elle aurait mieux fait de ce casser une jambe ce jour là, au lieu de la mettre dans ce guêpier ... !

23 cantons et moi le savent, la Police n'a pas fait dans la dentelle. Seul Genève a des lorgnettes et ne veut pas l'avouer. Ce conflit ridicule aurait pu être évité, n'est-pas Monsieur Moutinot; l'obstination des Genevois m'exaspère! Ou est-ce l'arrogance de la Police, une des mieux payée du Monde !!! Cette histoire, combien de dollars a cela a couté à la riche Suisse et combien cela en coûtera encore à l'Etat de Genève, perte d'impôts y comprise ?

Si l'envie ou la curiosité vous prend, allez voir mon commentaire sur mon blog "etoiledeneige" de la TdG. Bien à vous et sans rancune BM

Écrit par : Etoile de Neige | 21/08/2009

Cher Docteur,

Vous invoquez Genève centre des droits de l'Homme. Cela et bel et beau.

Et c'est bien pour cela que je crois utile de vous rappeler que Hannibal Khadaffi est un HOMME.

Il semble en effet, que vous et votre chef de parti (PDC), êtes aveuglés par l'"hystérie collective" ambiante et déniez la qualité d'Homme à cet Homme dès lors que vous vous comportez comme si on était libre de bafouer les droits que confère, à toute Homme, la convention européeen des droits de l'Homme et NOTRE CONSTITUTION CANTONALE démocratiquement adoptée.

En effet, cet homme est présumé innocent dès lors qu'il n'a pas été condamné par un Tribunal.

Je ne nie pas qu'il ait existé des éléments laissant supposer qu'il ait peut-être commis quelque forfait, mais il a nié et n'a pas été condamné et ne le sera jamais.

Aussi est-il INNOCENT et ceux qui à longueur de lignes ne se posent pas même la question bafouent les droits de l'homme qu'ils prétendent défendre.

Lorsqu'on considère, qu'en plus, les conditions de l'arrestation sont plus que douteuses puisque conforme à une prtatique policière bien établie qui fait abstraction de notre Constitution cantonale et des droits de l'Homme (je vous renvoie au lien suivant :

http://constitutiongenevoise.blog.tdg.ch/

je ne peux que vous avouer que VOUS ne faites honneur ni à la Suisse ni à Genève.

Bien à vous-

Écrit par : CEDH | 21/08/2009

Ah ce qu'on s'enMerz en Suisse ... (hi)

Écrit par : Victor Devaud | 22/08/2009

Encore un docteur qui a suivi ses cours de medecine par correspondance ! et pretentieux en plus,

Bravo a CEDH pour son commentaire, quand a victor toujours sa prose en forme de:" 3 dl je refais le monde".

Écrit par : 100blagues | 24/08/2009

Très cher Docteur,
vous dites "Nous avons cru que de rester en dehors de l’Europe allez nous permettre de nous renforcer."
L'avez-vous vraiment cru ? Quant à moi, jamais ! J'ai toujours pensé que l'avenir de mon pays était au sein de l'Europe politique en construction.
Ben voilà, au nom de la démocratie, le "vous" est devenu "nous", et nous voilà où nous en sommes.
Vous avez honte, et vous le répétez : est-ce que ça fait du bien ? Ou n'y a-t-il pas autre chose à faire qu'à se rouler dans ce jus aigre ?
M. Merz, j'ignore si c'est un triste clown ou pas, je ne suis pas de son bord, et je pense qu'il a fait une erreur de stratégie (si ce n'est une faute constitutionnelle) face à un magnifique joueur d'échec (et je n'ai pas de sympathie particulière pour M. Khadafi). Néanmoins, et d'abord, je pense que ces personnes méritent d'abord qu'on les respecte et ensuite qu'on prenne leur mesure dans ce jeu redoutable.
Et c'est là qu'on rejoint l'Histoire.
Quant à épiloguer sur l'éventuel défaut de secours de l'Europe politique actuelle (ou du moins des grands pays qui la constituent) si nous en avions fait partie, c'est de la politique-fiction pour Neinsager.
A une prochaine...

Écrit par : Saladine | 24/08/2009

Les commentaires sont fermés.