02/09/2009

Il est minuit. Docteur MERZ...

 

J’ai déjà exprimé mon sentiment de honte.

J’ai déjà parlé de la fonction symbolique d’un Président de la Confédération.

Je ne désire pas me répéter.

Nous sommes des nains.

Notre gouvernement est nul.

honte.jpg

Monsieur Couchepin n’en rate pas une. Allez circulez il n’y a rien à voir. Tout cela des broutilles sans importance.

Notre ministre des affaires étrangères a disparu. Elle a du être remisée quelque part dans les caves du palais fédéral.

Les partis politiques se taisent, sauf le parti radical qui a eu raison de demandé la suspension de l’accord avec la Lybie.

Les citoyens doivent montrer qu’ils n’acceptent plus de se faire continuellement ridiculiser.

Swissair, les banques, le secret bancaire, l’augmentation des primes des assurances maladies, les otages de Tripoli, la suffisance de nos pseudo-amis français, italiens et allemands.

Sommes-nous gouvernés ?

A quoi sert notre Conseil Fédéral ?

Nos institutions peuvent-elles encore réagir lors d’une crise ?

Mesdames et Messieurs n’oubliez pas que voue représenter l’Etat. Un peu de grandeur, de panache, de courage.

Il est minuit et une minute monsieur Merz, j’attends votre démission comme vous me l’avez promis.

06:58 | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Si Monsieur Merz démissionne, se sera sa décision et celà n'engage que lui, par ailleurs son courage de mettre sa valeur d'homme et de politique devrait donner des idées à tout les lâches et critiques comme vous (le PDC qui retourne sa veste à chaque fois) ! Aujoud'hui ce n'est pas d'une démission dont nous aovns besoin mais de serrez les rang vis-à-vis de la Libye et de soutenir les familles de nos otages! Mias on sent ici le PDC qui renifle le besoin de cracher sur l ePLR à des fins électoraliste pour le second siège au CF ! Le PDC semble cependant oublier que c'est la perte du siège est dû au PS et une partie de l'UDC! Toutes les options de Calmy-rey et de Merz ont étées testées celà nous montre qu'il faut en Suisse apprendre à nous montrer plus agressif dans nos négociation.NOs elus doivent apprendre a montrer de la rigueur et non à s'écharpper comme c'est le cas, c'est lamentable !!!
Jusqu'a présnet je votais toujours la liste de l'entente PLR-PDC mais au vue du comportement de lâcheté du PDC et de vous même c'est terminé je vote PLR-UDC !

Écrit par : Liv | 02/09/2009

Mon blog représente mon opinion et non celle de PDC.
Je réagis en temps de citoyen. je ne permets pas de critiquer monsieur Merz en temps que personne. Je le respecte.
Le problème c'est qu'il est Président de la Confédération.
Ma critique aurait été la même avec un minitre PDC.
Monsieur Merz est le repésentant de la Suisse et de tous les Suisses.
Il parle en mon nom, en votre nom.
Il est au-dessus des partis.
Il y a des principes en politique que nous devons ne pas toucher. le premier est l'indépendance d'un pays, le deuxième c'est le respect de la vie humaine et la défense des citoyens.
Vous serez d'accord avec moi que Monsieur Merz s'est comporté comme un amateur. Cela veut dire qu'il n'est pas à sa place ou que l'administration fédéral est une catastrophe.
C'est lui qui a parlé de démission.
Je lui rappelle sa parole.

Écrit par : Bertrand BUCHS | 02/09/2009

Bonjour Bertrand,
DIPLOMATIE, DIPLOMATIE, DIPLOMATIE, DIPLOMATIE, DIPLOMATIE.....
Avant de parler de démission ou de mauvaus fonctionnement au sein du Conseil fédéral, nécessité consiste à se serrer les coudes pour le retour des deux hommes d'affaires (comme les appelle le colonerl Kadhafi). Je me mets à la place des familles qui sont dans l'attente. Le beau linge politique sera appeler à laver son linge sale ultérieurement. Il est clair que Monsieur Merz devra s'expliquer une nouvelle fois. L'intervention de Monsieur Couchepin me faire sourire dans la mesure où une fois encore il joue au père de la nation.
Pour l'instant, le calme, la séreinité est plus judicieux que l'agitation qui pourrait encore plus provoquer un effet contraire chez les Libyens. Quant à la réaction des radi-libéraux elle se positionne dans les actions électorales. Dans ce dossier la prudence est de rigueur. En effet, ce n'est pas une raison pour se taire, faut-il alors agir avec intelligence et ruse.
En conclusion, laissons, pour l'instant, agir les diplomates et le CF pour le retour iminent de nos deux compatriotes.
Dont acte.
Amitiés
François

Écrit par : velen | 02/09/2009

Je te rappelle François que cela fait 1 an que nos otages attendant de pouvoir rentrer en Suisse. Que la diplomatie a eu le temps de palabrer de csicuter et de trouver une solution.
Montrons au maître de Tripoli que nous ne sommes plus dupes.
Si ta santé le permet viens manifester vendredi à la place des Nations.
Stéfane VALENTE a besoin de toute notre reconnaissance et notre soutien, car c'est le seul qui s'est battu depuis le début pour nos otages.
Je lui tire en encore une fois mon chapeau.

Écrit par : Bertrand BUCHS | 02/09/2009

Mon cher docteur Watson, il a promis qu'il y retournerai et s'il n'aura pas gain de cause, il perdrait sa face. Mais, il a déjà perdu sa face en allant plaider la cause des lobbies suisse devant un sous-fifre. Oui, le temps de Guillaume Tell est révolu et ceci déjà depuis le scandale des fonds en déshérence.
Oui présentez-vous pour remplacer un de ces guignols ... incapables ? Mais soufflez pas dans la même corne (Horn) que Ziegler, car Merz a essayé de jouer au Winkelried!

Couchepin n'est pas en odeur de sainteté et pourtant ce n'est pas le plus mauvais! Je trouve par contre scandaleux qu'on punisse les personnes qui prennent réellement soin de leur santé. Moi par exemple je me soigne au moyen du Bemer (Bio-electromagnétisme pulsé).
Dr Buchs, vous m'avez jamais répondu comment on pouvait lancer une étude sur cette dernière trouvaille de la MEDECINE. Ne nous trouvons nous pas devant un nouvel ère, en ce qui concerne la SANTE ET LE BIEN-ETRE??? Il y a tout de même eu 2 études sérieuses (Berlin et Vienne) à ce sujet et des tests positifs sur 2031 malades ont été effectués, médicalement attestés!!! Qu'en dites-vous, Dr Bertrand Buchs? Et pour votre gouverne, une soirée information (conférence publique gratuite) aura lieu le mercredi 16 septembre 2009 19h30 à la salle de paroisse catholique St-Martin à Onex et une 2e le mercredi 7 octobre 2009 29h30 à l'Hôtel des Alpes à Nyon. Pour ceux ou celles qui s'intéressent, un tuyau : www.therapie-bemer.ch
Maintenant, focalisons nous sur la beauté de notre lac, de nos montagnes et sur le bonheur qui est dans ... le pré, en attendant le dénouement de la passionnante succès-story genevoise! Spielberg va peut-être s'en inspirer pour tourner un long-métrage, mais ce mauvais-garçon Hannibal va encore demander et obtenir des royalties sur ce thriller!

Écrit par : Etoile de Neige | 02/09/2009

*salut velen, je ne connais pas François, mais j'apprécie énormément votre commentaire, sobre et claire, ne donnant pas dans le populisme. Merz a été envoyé au casse-pipe. Trop naïf comme beaucoup de nous, il a crû en la parole libyenne. Il fallait pas faire honneur à un sous-fifre, mais au Colonel qui décide du mauvais et du beau ... temps! La marge de manoeuvre de Hans-Rudolf Merz devient vraiment très étroite et je ne vois pas comment il peut sauver sa face, sans aide extérieure. Honnêtement, lui encore héros après sa rédemption en 2008, je le plains et j'espère qu'il s'en tire sans infarctus. En tout cas la lie dans le calice genevois est spécialement amer, Messieurs les Conseillers d'Etats de la République et du Canton de Genève et vous finirez bien par la déguster. Messieurs, je vous félicite pour votre opiniâtrie (obstination excessive) !

Écrit par : Etoile de Neige | 02/09/2009

Souvenez-vous de l'affaire TINNER, les documents ont-ils tous été détruits? Si dans un fond de tiroir on retrouve des plans pour faire NOTRE bombe atomique, nous aurions plus de poids sur le plan international !

Écrit par : Paul | 02/09/2009

Bla bla bla et rebla bla bla...

Une évidente vérité que personne ne peut contester :

La Suisse entretien VOLONTAIREMENT des relations économiques avec pratiquement tous les pays. Au nom d'un bien pratique prétexte de non ingérence, elle ne se soucie pas de savoir qui gouverne le pays ni comment il est gouverné.

Personne ne contestera non plus que cela implique de fermer les yeux sur TOUT ce qui se passe dans ces pays. Inconscient ou fataliste le peuple réprouve cela mais laisse faire.

Toutes les crapules du monde ont compris cela depuis longtemps, qu'elles soient maffieuses ou dictateurs. Cerise sur le gâteau, notre secret bancaire qui permet à tous les Marcos, Mobutu, Kadhafi, j'en passe et des "meilleurs" de mettre chez nous bien à l'abri de leur peuple ou de leur fisc de colossales fortunes amassées sur le malheur des autres.

Les entreprises suisses se moquent complètement du sort qui pourrait être réservé à nos expatriés chargés de diriger leur filiale dans les pays à risque.
Tant que le pognon rentre...

Je suis bien sûr outré par les EXCUSES de Monsieur Merz. Mais les choses étant ce quelles sont, peut-on encore et toujours n'ouvrir les yeux que lorsque les choses ne tournent pas comme elles auraient du ?

Les Suisses ont la mémoire très sélective et le mal est bien plus profond. En refusant de voir ses "partenaires économiques" comme ils sont réellement, la Suisse s'expose inévitablement à ce genre de couac.

Pour terminer je prends le pari que les "otages" seront libérés dans le cadre de l'amnistie générale décrétée par Kadhafi à l'occasion des 40 ans de la "révolution" libyenne.
Kadhafi fera ainsi coup double : sur la scène internationale il sera l'homme qui n'a qu'une parole. Sur le plan national il sera celui qui a mis la Suisse à ses pieds et il aura beau jeu de convaincre son peuple que l'amnistie doit aussi s'appliqué a ces Suisses qui ont demandé pardon de leurs fautes.

Mais ce qui est à craindre, c'est que tôt ou tard il s'en prenne à d'autres ressortissants suisses en avançant toutes sortes de raisons tout aussi mensongères. Les (mauvaises) raisons ne manquent pas. Ne serait-ce que les propos tenu par les autorités genevoises qui refusent, elles de s'excuser.

Est-ce que dans ce cas Monsieur Merz ira encore à Tripoli pour présenter les excuses du peuple Suisse ?

Dans de contexte, faut-il encore s'étonner que personne, ou presque, ne parle du marocain disparu après s'être rendu volontairement aux autorités libyennes. Un certain courage à mettre en regard du GRAND courage de Monsieur Merz.

Écrit par : gilbert dutruy | 02/09/2009

LIV & VELENE : vous avez plusieurs trains de retard! Vous emblez oubliez que des erreurs ont été commises et qu'il eût fallu négocier avant, bien avant d'en arriver là. Par la faute de la nullité du CF, nos 2 otages sont pris depuis plus d'1 an. Moi, j'ai honte et suis dégoûtée d'^tre gouvernée ainsi!

Écrit par : Judith | 02/09/2009

Ler Conseil Fédéral nous ridiculise, Merz baisse son froc, Cruella est, soudainement, devenue muette (Tant mieux), le PDC a magouillé pour éjecter le seul conseiller fédéral qui ne se laissait pas faire ! Si nous en sommes arrivés si bas, c'est en grande partie de la faute du PDC ! Blocher n'aurait jamais joué la carpette !

Écrit par : octave vairgebel | 02/09/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Docteur,

Dieu merci nous avons encore la liberté d'expression et de pensée dans ce pays. Quelle que soit votre position sur l'affaire, je comprends les réactions qui accompagnent le déroulement de cette désastreuse situation.

Quant à moi, je n'aurai rien pu faire seul et si j'ai pu apporter mon soutien à nos deux ressortissants je le dosi bien évidemment à l'appui inconditionnel de mon parti, mais aussi de toutes celles et ceux, qui comme vous, dès le départ n'ont pas hésité un instant à soutenir la démarche alors que personne n'osait mouiller sa chemise.

Mon seul mérite est de savoir remplir les formulaires de demande d'autorisation :o)

Le plus héroïque est de trouver, dans le méandre de l'administration, le juste formulaire, croyez moi... sans lampe frontale, c'est un exercice difficile :o)

Sur ces bonnes paroles, Docteur, ne changez pas, la voix du coeur n'est pas forcément celle de la raison, mais à défaut, elle a le mérite de venir du plus profond de nous.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 02/09/2009

Pour une fois je suis d'accord avec Octave!

Écrit par : Johann | 02/09/2009

Merci Johann, quand je suis sérieux cela se voit car, pour le reste, j'adore emmerder et déconner.
Cordiales salutations.

Écrit par : octave vairgebel | 02/09/2009

*Stéph et Bertrand, Minuit, si tu rêves à la lune, oublie ton infortune, oublie tes souvenirs. Si tu cherches le bonheur au plus profond de toi, alors ta vie renaîtra !
Quand vient l'heure où je pleure, quand mes rêves se meurent, dans les fumées de cette aube glacée (bientôt), un autre jour se lève. ...
O, jour, que ta lumière arrive, il faut que je survive, je dois lutter encore. A l'aurore, la nuit ne sera qu'un souvenir. Un jour nouveau va venir!
... Comme un rêve, je vais connaître la vérité. Un jour nouveau s'est levé. Ahhhh (extrait de Memory/Cats)


La lucidité d'Octave et Johann me surprend agréablement. On aurait dû vous envoyer à la place de Hans-Rudolf Merz pour démontrer vos atouts et dons de médiateurs. Quant à Christoph Blocher, il aurait en tant que fils spirituel de Guillaume Tell agi, tandis que les autres 6 nains ne font que réagir. A Genève, c'est encore pire! Mais, la collégialité n'étais déjà plus au beau fixe. A qui la faute ? Bien sûr c'est celle de Blocher, cela coule de source. Quelle source?

Écrit par : Etoile de Neige | 02/09/2009

Une chose m'étonne quand meme pourquoi les gens s'insurge seulement maintenant nos otages sont là-bas depuis plus de 400 jours.IL faudrait que nous Suisse commencions à bouger et à crier notre dèsaccord vis à vis de notre vie qui devient de plus en plus difficile et face à l'incompètence de nos dirigeants responsable de tout ce chaos qui commence vraiment à nous pourrir la vie et l'esprit.C Genier

Écrit par : genier | 02/09/2009

genier, si cela fait plus de 400 jours, c'est que Cruella n'a, comme de coutume, pas fait son boulot pour lequel elle est grassement payée ! Nous avons des dirigeants sans envergure et nuls. Le Conseil fédéral doit être élu par le peuple et non pas par les petits copains. Il est aussi prouvé que, seul, Blocher qui s'est fait viré par la coalition des gauches (khmers verts, socialos et PDC) aurait été le seul à la hauteur de ce scandale mais, hélas, il dérangeait la quiétude et la somnolence de ses collègues. Le Conseil Fédéral est totalement discrédité face au peuple et s'en fout complétement.

Écrit par : octave vairgebel | 02/09/2009

Les commentaires sont fermés.