07/09/2009

Encore une mauvaise nouvelle...

 

Si vous avez trop de poids, vous avez, je pense, entendu votre toubib vous dire que des horreurs.

Attention aux articulations, à votre cœur, à vos artères, à votre souffle.

Vous allez mal dormir, vous risquez de faire des arrêts respiratoires durant votre nuit et vous réveillez épuisé.

Si en plus vous fumez, alors là pas de salut.

Bon essayons de rester calme.

Dernière nouvelle du front, les obèses ont le cerveau qui diminue de taille.

cerveau.jpg

Le risque de démence est donc plus élevé.

Paul THOMPSON de l’université de Californie à Los Angeles a calculé une perte de 8 % de la masse cérébrale (« Human Brain Mappping » DOI :101002/hbm.20870).

Les régions frontales et temporales sont les plus touchées. Elles sont très importantes pour la fonction de mémoire et d’organisation.

Bien alors que faire…

Sachant que perdre du poids à partir de 50 ans, c’est « la croix et la bannière » !

Les recettes miracles, vous pouvez oublier. Les trucs des magazines féminins, poubelle.

Votre médecin va vous seriner : « Mangez moins et faites de l’exercice ».

OK.

Peut-être une chose toute simple, commencez par stabiliser votre poids. Si vous êtes à 80 kilos, interdiction de dépasser ce chiffre.

On ne parle plus de perdre du poids.

Vous verrez que tout naturellement vous allez perdre, sans y penser, parce que vous allez modifier votre comportement face aux aliments.

07:45 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Cher Docteur,
Pas réjouissant pour commencer la semaine, mais je dois dire que la dernière phrase "stabiliser son poids, pour en perdre" me fait du bien et me donne une nouvelle direction et vision.
Donc la nouvelle finalement n'est pas si mauvaise.

Écrit par : mariette | 07/09/2009

Les commentaires sont fermés.